Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

30 000 euros pour venir en aide aux Gazaouis

Le conseil municipal a voté en faveur de l’attribution d’une subvention d’urgence à Médecins Sans Frontières, en soutien à la population de Gaza.

Les bureaux de MSF à Gaza – ©Yuna Cho MSF

Une nouvelle fois, Vénissieux se montre solidaire à l’international. Le conseil municipal a en effet voté en faveur de l’attribution d’une subvention d’urgence à Médecins Sans Frontières. Celle-ci doit permettre à l’association de mettre en place des actions humanitaires en soutien à la population de Gaza, durement touchée par les intenses bombardements depuis le début de la riposte d’Israël à l’attaque meurtrière lancée par le Hamas le 7 octobre.

Les élus ont décidé d’une subvention de 30 000 euros « en soutien des civils, femmes, enfants, personnes âgées ou blessés pris sous un déluge de feu », selon les mots de Michèle Picard, maire de Vénissieux. « Notre subvention contribuera aux soins médicaux d’urgence, aux hôpitaux et à l’accès pour les Gazaouis à l’alimentation et l’eau notamment », a précisé l’élue.

Une délibération saluée par l’ensemble des élus de la majorité, ainsi que, s’agissant de l’opposition, par Lotfi Ben Khelifa (groupe « Ensemble pour Vénissieux ») et Fatima Loucif Hamidouche (groupe « Union des Vénissians Indépendants »). Le premier a appelé la France à « tenir son rôle sur la scène internationale » et à « prôner une solution de paix à deux États » ; la seconde a estimé qu’une « épuration ethnique est en cours à Gaza » et salué tout effort financier destiné à soulager les souffrances des Gazaouis.

Le reste de l’opposition, en revanche, n’a pas approuvé le vote de cette subvention d’urgence à Médecins Sans Frontières. Pour les conseillers municipaux Aurélien Arnould (groupe « Avenir pour Vénissieux ») et Alexandre Dallery (groupe « Vénissieux Pluriel »), la solidarité ne doit pas être financée par la collectivité. Ils ont tous deux invité leurs collègues élus à être “généreux avec leur propre argent et non avec celui de la commune”. Pourtant, le 20 juin 2022, les groupes auxquels ils appartiennent n’avaient pas eu autant de scrupules à voter une subvention d’un montant identique, en solidarité à l’Ukraine.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Express

“Ciociari”, ainsi nomme-t-on les habitants de la région située entre Rome et Naples, dans la chaîne des Apennins. Une région d’où ont migré la...

Express

Dans le cadre du projet Plateau Fertile, les associations Graines de Bio-Divers-Cité et Le Passe-Jardins vont créer un espace écologique sur un terrain de...

Express

– Anatole-France – Paul-Langevin : permanence mardi 5 mars à 18h30, en salle n°2 de la Maison des fêtes et des familles (20, avenue...

Express

Depuis le 1er janvier 2024 et conformément à l’évolution réglementaire, les marchés forains organisés à Vénissieux présentent de nouvelles règles de gestion des déchets....

Express

Des vestiges gallo-romains à l’immigration, en passant par les rosiéristes, la Résistance, la Déportation, les usines et les luttes ouvrières, Vénissieux est une ville...