Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Ce sera la Maison de l’enfance “Anne-Sylvestre”

La Maison de l’enfance des quartiers Charréard, Max-Barel et Pasteur-Monery, s’appellera « Anne-Sylvestre », en hommage à cette figure marquante de la chanson française.

Les travaux, commencés en juillet 2021, étant achevés depuis la fin d’année 2022, et le début de l’année 2023 ayant été consacré à quelques opérations d’ameublement et d’aménagement intérieur, il ne restait plus qu’à lui trouver un nom. C’est désormais chose faite : le conseil municipal de Vénissieux a décidé de nommer la Maison de l’enfance des quartiers Charréard, Max-Barel et Pasteur-Monery, « Anne-Sylvestre », en hommage à la chanteuse, autrice-compositrice-interprète française, née en 1934 et décédée en 2020.

« Anne Sylvestre reste comme l’une des figures marquantes de la chanson française de ce siècle, a commenté le maire de Vénissieux, Michèle Picard. Avec plus de 400 chansons poétiques et subtiles, il serait limité de la cantonner au seul registre des ‘fabulettes’, chansons pour enfants pleines de tendresse et d’intelligence (…). Anne Sylvestre (…) savait dans ses textes saisir l’air du temps et capter les grands mouvements de société. »

« Cette dénomination nous permet également de féminiser un espace public bien trop souvent réservé aux hommes dans les villes françaises. Après Flora Tristan, Simone Veil et autres, Anne Sylvestre a bien toute sa place dans notre commune. »

La Maison de l’enfance Anne-Sylvestre bénéficiera, pour rappel, d’une surface de 850 m2. Elle pourra accueillir jusqu’à 170 enfants de 6 à 11 ans, les premiers dès les vacances scolaires de printemps. Elle sera inaugurée le 5 mai.

30 000 euros pour aider les victimes des séismes de février

Après l’adoption, à l’unanimité, du rapport concernant le nom de la nouvelle Maison de l’enfance, les élus se sont prononcés en faveur de l’attribution d’une subvention au Secours populaire. Celle-ci, d’un montant de 30 000 euros, permettra à l’association de venir en aide aux victimes des tremblements de terre survenus en Turquie et en Syrie, début février.

« Ce geste de solidarité témoigne de l’importance de l’aide internationale en ces temps de crise, a déclaré, pour le groupe communiste, Murat Yazar. La solidarité est la tendresse des peuples. L’aide d’urgence est indispensable lorsqu’il manque tout pour commencer. »

Si la majorité municipale a voté en faveur de ce rapport, l’opposition (*) était plus partagée. Les élus du groupe « La République Partout pour Tous » ont préféré s’abstenir, Christophe Girard s’étonnant notamment du choix du Secours populaire. Quant à Maurice Iacovella et Alexandre Dallery (groupe « Vénissieux Pluriel »), ils ont voté contre, ce dernier estimant qu’il y avait « d’autres priorités que ces problèmes internationaux ».

« En Palestine comme en France, à Haïti comme aux Comores, notre solidarité s’est adressée aux hommes, femmes et enfants dans le dénuement, victimes des conflits armés ou de catastrophes naturelles, a répondu le maire. Je sais que les Vénissians partagent ces valeurs de solidarité et d’entraide, les campagnes de collecte de produits de première nécessité l’ont illustré encore récemment. Notre ville forge aussi son identité par ce qu’elle sait donner. »

(*) Notons, à cet égard, que seuls les élus des groupes d’opposition cités plus haut étaient présents pour ce conseil municipal. Lofti Ben Khelifa et Sandrine Picot (groupe « Ensemble pour Vénissieux »), Farid Ben Moussa et Camille Champavere (groupe « Préemptions Actions Municipales »), Estelle Sophia Jellad et Fazia Ouatah (groupe « Nous Vénissieux »), Yalcin Ayvali (« Union des Vénissians Indépendants ») et Damien Monchau (« Le Rassemblement Vénissian ») étaient, une nouvelle fois, absents.


Une nouvelle gestion des déchets pour les marchés

Le conseil municipal a également décidé la mise en place d’une nouvelle convention avec la Métropole de Lyon, concernant une gestion territorialisée des déchets issus des marchés forains. Entrant en vigueur en janvier 2024, elle proposera, très concrètement, un tri des déchets selon trois flux (alimentaires, cartons, autres) sur l’ensemble des marchés de Vénissieux, organisé par la Ville. Cette dernière devra aussi mener des actions de prévention et de contrôle du respect du tri. La collecte et le traitement des déchets restant, dans le cadre de cette convention, sous la responsabilité de la Métropole, la Ville prenant en charge les dépenses éventuelles liées à une augmentation du tonnage des déchets.

« C’est un bon exemple de ce que nous appelons des ‘compétences partagées’ entre communes et Métropole, a commenté Pierre-Alain Millet, adjoint au maire en charge du développement durable. Nous sommes complètement favorables aux mutualisations portées par la Métropole quand elles ont du sens et permettent d’améliorer le service public. »


Une subvention demandée pour la future piscine Delaune

Le conseil municipal de Vénissieux a voté en faveur d’une demande de subvention de trois millions d’euros à l’État, dans le cadre de la Dotation de la Politique de la Ville (DPV). Celle-ci doit contribuer à la construction de la nouvelle piscine Auguste-Delaune, dont les travaux devraient s’achever courant 2026.

La Ville de Vénissieux assumera, pour sa part, une dépense de l’ordre de 13 millions d’euros pour ce nouvel équipement. Lequel se trouvera sur le terrain situé à l’angle des avenues Jean-Cagne et des Martyrs de la Résistance.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

Prox'Raid Aventure est de retour aux Minguettes le mercredi 24 avril. Le dispositif prendra ses quartiers sur la place du marché.

Culture

Les Fêtes escales se tiendront dans le parc Louis-Dupic du 12 au 14 juillet et recherchent associations et chantiers jeunes.

Actus

Une dizaine d'organisations appellent à une manifestation ce jeudi 18 avril pour la mise en œuvre de "solutions humaines et sociales" à la crise...

Culture

Ces 11 et 12 avril, la compagnie des ArTpenteurs proposait aux classes de maternelle un spectacle multilingue, à l'issue duquel quelques mamans ont chanté...

Sports

Le ciel était voilé, la pluie ne menaçait pas, et une forte affluence de marcheurs a contribué au succès de la 12e édition de...