Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Forte mobilisation contre la réforme des retraites

Comme attendu, la mobilisation contre la réforme des retraites a été massive ce jeudi 19 janvier. Dans le cortège lyonnais, se trouvaient de nombreux Vénissians.

 

Photo Emmanuel FOUDROT

Ils sont enseignants, ouvriers, employés de bureau, retraités, élus locaux… et Vénissians. Ce jeudi 19 janvier, plusieurs dizaines d’habitants de notre ville se sont rendus, dès 11 heures, devant la manufacture des Tabacs à Lyon. Ils se mobilisaient contre la réforme des retraites, annoncée la semaine précédente par la Première ministre, Élisabeth Borne.

« Faire passer l’âge de départ à la retraite de 62 à 64 ans est une hypocrisie totale, témoigne ainsi Catherine, qui habite au Moulin-à-Vent. J’ai cinquante ans, et cela fait cinq ans que je galère pour trouver un emploi. Cela signifie que dès l’age de 45 ans, on me considérait souvent comme trop vieille ! Je ne comprends pas pourquoi je devrais travailler deux ans de plus. Si tant est qu’à 60 ans les employeurs se bousculent pour m’embaucher, ce dont je doute… »

Comme elle, ils étaient plus de 38 000 dans le cortège (selon les syndicats, et 23 000 selon les services de police). Celui-ci est parti peu avant midi, pour arriver, pour les premiers manifestants, aux environs de 14 heures sur la place Bellecour.

« Le président de la République ne doit pas rester sourd à cette réaction des Français, estime Nabil, éducateur spécialisé. Moi, je n’ai pas voté pour lui au premier tour, mais cela a été le cas au second… pour empêcher Marine Le Pen d’être élue. Comme de très nombreuses personnes dans la rue aujourd’hui, j’ai opté pour son bulletin par défaut, pas par conviction. Cette réforme des retraites est injuste. Mes parents sont morts avant d’atteindre l’âge de la retraite. Je sais ce que c’est, la pénibilité. Deux ans de plus, c’est énorme. J’espère que cette mobilisation ne sera qu’un début. S’il faut revenir manifester pour que le gouvernement retire son projet de réforme, nous le ferons. »

D’autres journées de mobilisation, il en faudra probablement pour inciter le président de la République à faire machine arrière. Depuis l’Espagne, où il est en déplacement, Emmanuel Macron a réaffirmé sa volonté de mettre en œuvre une réforme « démocratiquement présentée, qui a été validée, qui est juste et responsable ».

De nombreux Vénissians ont participé à la mobilisation

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Le conseil municipal s’est attelé à décortiquer le rapport de la Chambre régionale des comptes, qui a étudié les exercices 2014 à 2021.

Actus

Une nouvelle brasserie à ouvert à Vénissy il y a un mois. Au menu, une cuisine traditionnelle de qualité, halal et sans alcool.

Actus

Alors qu'une nouvelle journée de grève contre le projet de réforme de retraite est prévue le 31 janvier, le maire de Vénissieux annonce des...

Actus

Avant la prochaine manifestation nationale prévue le 31 janvier, des enseignants venissians se sont rassemblés jeudi 26 janvier pour montrer leur résistance.

Actus

À l'occasion de la sortie du tome 2 du "Jour où j'ai rencontré Ben Laden", une conférence de presse a réuni le dessinateur de...