Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Anatole-France/Paul-Langevin : l’énergie au cœur des inquiétudes

L’AG du conseil de quartier Anatole-France/Paul-Langevin, présidé par Amel Khamassi, a eu lieu jeudi 10 novembre.

À Vénissieux comme partout en France, le prix des énergies est dans toutes les discussions. Les habitants du quartier Anatole-France/Paul-Langevin ont donc profité de leur conseil de quartier, jeudi 10 novembre, pour faire part de leurs préoccupations aux élus.

Une habitante a notamment souhaité en savoir plus sur le mix énergétique choisi par la commune, et sur ses avantages pour les Vénissians, notamment en termes de prix.

Pierre-Alain Millet, adjoint au maire en charge du développement durable, a pris la parole. « Le contrat que la ville a négocié est garanti. Depuis 2022, il est revu par la Métropole avec la future construction d’une nouvelle chaudière biomasse sur la commune. Pour le chauffage, le mix énergétique est composé à 45 % de gaz, le reste étant en cogénération, avec biomasse et fioul. L’électricité est achetée via le Sigerly, et il n’y a aucune hausse prévue en 2023. »

En ce qui concerne le gaz, lui aussi négocié avec le Sigerly, son prix augmentera de 14% en 2023.

Appel à la signature de la carte pétition

Pierre-Alain Millet a ensuite indiqué que depuis 10 ans, la Ville a beaucoup baissé ses consommations, grâce notamment aux rénovations énergétiques entamées sur la commune. « Ça nous protège, affirme l’élu, mais nous allons continuer nos efforts. On ne va pas baisser la température dans les écoles ou sur d’autres sites. On est en dialogue permanent et on s’adapte à la situation. »

Il a aussi rappelé aux habitants présents l’existence d’une carte pétition, pour ceux qui souhaitent soutenir l’appel des maires et élus locaux au Président de la République baptisé « Nous ne pourrons plus payer ». Un appel qui demande à « sortir l’électricité et le gaz d’un marché dont tout le monde constate l’incohérence et les dangers ».

« On se fait bouffer », estime ainsi l’élu qui incite les Vénissians à revenir aux tarifs réglementés afin d’éviter de subir de plein fouet une augmentation des prix.

L’autre inquiétude des habitants, ce soir-là, concernait le « patrimoine vert » de la ville. Tous refusent de voir disparaître les arbres, notamment dans le plan de construction de la nouvelle piscine Auguste-Delaune. Un souci balayé par le maire de Vénissieux, Michèle Picard, qui s’est engagé à ce qu’aucun arbre ne soit touché pendant les travaux.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

L’assemblée générale du conseil de quartier Saint-Exupéry, que préside Said Hamidou Allaoui, a attiré une cinquantaine d’habitants.

Actus

Un peu plus d’une soixantaine de personnes ont participé, le 9 novembre, à l’assemblée générale du conseil de quartier.

Actus

Le 2 novembre, au conseil présidé par Jeff Ariagno, les discussions ont traité des problèmes de stationnements, de santé et de sécurité, de prise...

Actus

L’assemblée générale du conseil de quartier Joliot-Curie, présidé par Christelle Charrel, a constitué l’occasion pour les habitants de dénoncer les incivilités de tous ordres...

Actus

Une cinquantaine d’habitants ont participé le 12 octobre au conseil de quartier du quartier de Parilly, présidé par Yazar Murat. Les thèmes de la...