Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Une Métropole plus solidaire et plus verte ? Donnez votre avis

Du 13 avril au 20 mai, une concertation publique est lancée sur la modification n°3 du PLU-H. Derrière cet intitulé on ne peut plus administratif, on découvre une approche fortement renouvelée du développement métropolitain.

Du 13 avril au 20 mai, une concertation publique est lancée sur la modification n°3 du PLU-H. Derrière cet intitulé on ne peut plus administratif, on découvre une approche fortement renouvelée du développement métropolitain.

Depuis que la nouvelle majorité “verte-rose-rouge” a pris les commandes de la Métropole de Lyon, elle a déjà procédé à deux modifications du Plan local de l’urbanisme et de l’habitat (PLU-H), le principal document de planification. Une troisième évolution, “plus marquante et plus marquée”, est en préparation. Elle donne lieu à une concertation qui s’ouvre le 13 avril et se refermera le 20 mai.

Quand on lit les nombreux objectifs poursuivis à travers cette modification n°3, on s’aperçoit qu’on est bien au-delà d’une simple retouche administrative. Il s’agit – la liste n’est pas exhaustive – de : renforcer le rééquilibrage territorial en matière de logement social et favoriser le développement autour des gares et des axes de transports en commun ; maîtriser le rythme des constructions, leur taille, leur hauteur et leur intégration dans les quartiers existants ; conserver les espaces agricoles et naturels des secteurs jusque-là dévolus aux extensions à vocation économique ; maintenir l’activité économique dans le tissu urbain par la création de secteur de mixité entre habitat et artisanat ; réserver des emprises pour les équipements publics répondant aux besoins des habitants ; ou encore favoriser les approches bio-climatiques et le confort d’usage des constructions notamment sur les matériaux, l’énergie, la taille des logements, les espaces extérieurs, les vues… Bref, une approche fortement renouvelée du développement métropolitain qui aura des implications sur notre quotidien.

La concertation en pratique

Le dossier est consultable dans toutes les mairies de la Métropole et à l’hôtel de la Métropole (rue du Lac dans le 3e), ainsi que sur le; lien Internet jeparticipe.grandlyon.com

Pour participer, il est possible de déposer un avis ou formuler une proposition de modification du PLU-H :
– sur les cahiers mis à disposition en mairie et à l’hôtel de la Métropole,
– en ligne sur jeparticipe.grandlyon.com,
– par mail à concertationpluh-modification3@grandlyon.com,
– ou par courrier postal à la Métropole de Lyon.

Deux réunions publiques seront à suivre sur jeparticipe.grandlyon.com :

– le mardi 13 avril de 18h30 à 20h30, pour une présentation détaillée de la modification, avec la participation notamment de Béatrice Vessiller, vice-présidente en charge de l’Urbanisme et du cadre de vie,
– le jeudi 6 mai à partir de 18h30, sous forme d’ateliers.

L’enquête publique aura lieu à l’automne 2021 pour une approbation de la modification n°3 courant 2022.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Vénissian

    15 avril 2021 à 8 h 09 min

    Bien d’accord avec les propositions de la métropole, il est nécessaire de réserver plus d’espaces verts au coeur des villes notamment à Vénissieux, avec la densification des constructions la circulation est incessante notamment dans le centre historique, la pollution a beaucoup augmentée ces 10 dernières années. Il serait bien de piétonniser certaines voies en autorisant seulement les pistes cyclables, cela pourrait se décider en concertation avec les habitants. Certaines rues sont dangereuses : rue Paul Bert par exemple il est impossible de circuler normalement entre le chantier d’un nouvel immeuble (sur un emplacement de parking bien utile dans le centre) et le stationnement gênant des véhicules devant les fast food….
    D’autre part, Le logement social devrait être mieux réparti sur les villes de la métropole, Vénissieux donne beaucoup pour le social (logement, tarifs etc..), les autres communes de l’Ouest ne s’engagent que peu pour les plus défavorisés, la mixité sociale n’existe que dans un sens! Il serait temps de rétablir un peu d’équilibre dans l’ensemble de la métropole lyonnaise.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Respectivement chanteuse et batteur de Da Break, un groupe programmé ce 12 juillet aux Fêtes escales, Jennifer "Hawa" Zonou et Rémy Kaprielan nous ont...

Culture

Deux soirées et une journée qui installeront dans les mémoires, à n’en pas douter, d’excellents souvenirs. Du 12 au 14 juillet, les Fêtes escales,...

Actus

On comptabilise notamment 265 patrouilles sur des sites repérés comme des lieux de regroupements, en particulier dans le quartier du Centre.

Actus

Michèle Picard a présenté, jeudi 11 juillet, les travaux en cours dans plusieurs structures municipales. Gros plan sur quatre chantiers.

Sports

La lanceuse de disque, qui s'entraîne au parc de Parilly, aura l'honneur de porter le drapeau tricolore, le 26 juillet, lors de la cérémonie...