Confinement : ce qui change (et ne change pas) à Vénissieux

Le maire de Vénissieux, Michèle Picard, a dévoilé ce vendredi soir les premières mesures d’accompagnement de la population et d’organisation des services publics municipaux, alors que vient de débuter le deuxième confinement du pays.
vendredi 30 octobre 2020, premier jour du 2eme confinement à Vénissieux centre

Michèle Picard, maire de Vénissieux, a dévoilé ce soir de premières mesures pour accompagner la population et organiser les services publics, dans un contexte de reconfinement du pays pour lutter contre le Covid-19.

Ainsi, l’ensemble des guichets des services sont ouverts et toutes les formalités déployées par la mairie sont maintenues, tant à l’Hôtel de Ville que dans les mairies de quartier. L’accès privilégié sera le rendez-vous. Des points réguliers seront effectués afin d’aménager le fonctionnement des services de la Ville aux besoins des habitants, des entreprises, des commerces et des associations.

S’agissant des actions de solidarité, la Ville de Vénissieux assure un suivi particulier des personnes isolées de plus 60 ans, dans le cadre de la cellule « veille canicule ». Les personnes qui souhaitent être appelées quotidiennement peuvent appeler le 04 78 21 43 00 pour s’inscrire. Dans les résidences et EHPAD, les visites restent autorisées. Elles seront cependant restreintes et encadrées conformément aux directives gouvernementales. Enfin, la Direction Solidarité et Action sociale recevra les usagers sur rendez-vous uniquement.

Crèches et écoles ouvertes

Conformément aux directives nationales, toutes les crèches, les établissements d’accueil des jeunes enfants (dont l’ARPE), sont ouverts et accueillent normalement les enfants. Ce sera aussi le cas dès lundi, jour de rentrée scolaire, dans toutes les écoles, avec un protocole sanitaire renforcé dont le port du masque obligatoire dès l’âge de 6 ans. Le temps scolaire (y compris les apprentissages sportifs dans les équipements), le temps méridien et le temps périscolaire du soir sont maintenus. Les centres de loisirs du mercredi accueilleront normalement les enfants.

Les équipements sportifs sont en revanche fermés à partir d’aujourd’hui, et jusqu’à nouvel ordre, pour les activités sportives du public et des associations. Ils restent accessibles uniquement pour les apprentissages sportifs des élèves d’élémentaire, de collège et de lycée. La pratique du sport périscolaire en soirée, mise en place par la Ville avec les interventions des éducateurs sportifs, est maintenue sur les gymnases et la piscine Auguste Delaune. Les événements sportifs sont tous annulés sur la période du confinement.

Par ailleurs, les Centres sportifs du Mercredi sont provisoirement arrêtés sur cette période, puisque considérés comme une activité extrascolaire. Le Bureau information jeunesse et la Maison de quartier Darnaise restent fermés au public. Les Équipements polyvalents jeunes (EPJ) accueilleront, à ce jour, leur public sur les temps périscolaires, en soirée et les mercredis, et seront fermés les samedis, sur le temps extrascolaire.

Enfin, notons que seuls les commerces forains alimentaires seront maintenus sur les différents marchés de la ville. Ils seront organisés dans le respect des consignes en vigueur, avec des étals répartis.

« Depuis le début de la crise sanitaire sérieuse que traverse notre pays et conformément aux dispositions successives prises par le Gouvernement, la Ville de Vénissieux a pris toute sa part dans la mise en place des mesures édictées et nécessaires, déclare Michèle Picard, maire de Vénissieux. L’ensemble des services de la Ville sont organisés pour gérer la continuité du service public dans les meilleures conditions possibles et de respect des règles sanitaires et gestes barrières. Avec l’équipe municipale, nous sommes pleinement mobilisés et vous pouvez compter sur notre engagement sans réserve. Je compte sur la responsabilité de chacun.e d’entre vous dans la lutte contre cette épidémie. »

5 pensées sur “Confinement : ce qui change (et ne change pas) à Vénissieux

  • 3 novembre 2020 à 6 h 10 min
    Permalink

    Ce nouveau confinement « adapté » montre à nouveau le jm’en foutisme de certains pas de geste barrière, pas de masque ou mis sous le nez. décidément quand les habitants comprendront-ils que les hôpitaux ne pourront plus assurer les soins pour tous les malades! c’est désespérant de constater à nouveau la bêtise humaine.
    Faut-il verbaliser pour être compris? alors verbalisez.

  • 31 octobre 2020 à 18 h 33 min
    Permalink

    Je trouve vraiment injuste que les commerçants manufacturés ne puissent pas déballer 1mois avant les fêtes alors que nous sommes dehors au même titre que les alimentaires

  • 31 octobre 2020 à 17 h 20 min
    Permalink

    Et pourquoi ne parle-t-on jamais du fait qu’aucun policier n’est visible à Vénissieux, ne serait-ce que pour faire respecter le confinement et les mesures sanitaires ?

  • 31 octobre 2020 à 12 h 16 min
    Permalink

    Le marché est notre seule attraction de la semaine. Le non respect du protocole covid 19 etait vraiment chez les forains alimentaires et on interdit aux autres de ne pas déballer. Injuste. Les grandes surfaces ouvrent alors que les mesures de sécurités sont pas respecté encore une erreur . Nous subissons les erreurs et les mauvaises décisions du gouvernement y en a marre. On va encore être enfermé comme des bêtes . À quand la raison politique et surtout à quand le respect des mesures sanitaires de chacun…….

  • 31 octobre 2020 à 9 h 04 min
    Permalink

    Comme toujours notre maire et son équipe sont très réactifs et soucieux de la communication en direction des habitants et usagers des équipements municipaux. Un grand merci pour ce sens des responsabilités et cette prévenance envers la population.
    Je me tiens à disposition pour toutes actions de soutien auprès des plus fragiles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *