300 personnes réunies pour rendre hommage à Samuel Paty

 

Ce mercredi midi, devant l’Hôtel de Ville de Vénissieux, un moment de recueillement a été organisé en la mémoire de Samuel Paty, professeur d’histoire-géographie assassiné vendredi dans les Yvelines par un terroriste. Quelque 300 personnes, élus comme citoyens, ont participé à cet hommage.

Dans le cadre de l’hommage national, l’activité des services publics a cessé, et une minute de silence a été respectée. Les drapeaux ont été mis en berne sur les bâtiments et édifices publics de la ville.

« J’adresse tout mon soutien à la famille de ce professeur, ainsi qu’à tous ses collègues, ses élèves et ses proches, déclarait Michèle Picard, maire de Vénissieux, en réaction à cet assassinat. Notre liberté d’expression dérange ces esprits étriqués qui nourrissent les plus noirs desseins : imposer la terreur et semer la mort. L’obscurantisme face à la philosophie des Lumières. Nous devons faire corps face à ce nouvel attentat. Un autre pilier républicain est attaqué, et plus que jamais nous devons rassembler nos forces pour combattre ce fanatisme terroriste, ces idéologies intégristes et meurtrières. »

Un livre de recueillement a par ailleurs été ouvert à l’accueil de l’Hôtel de Ville.

Une pensée sur “300 personnes réunies pour rendre hommage à Samuel Paty

  • 22 octobre 2020 à 6 h 59 min
    Permalink

    L’islamisme politique a de nouveau frappé de la manière la plus horrible : décapitation d’un enseignant de 47 ans. Instaurer la terreur, faire progresser l’obscurantisme, refuser les lois de la République Française en tuant un professeur chargé d’éduquer TOUS les jeunes selon les principes démocratiques de notre pays, voila pourquoi le terrorisme a encore frappé. Nous ne laisserons pas ces intégristes bafouer les grands principes de laïcité, de fraternité, de tolérance. L’hommage national à Samuel Paty hier soir à la Sorbonne était bouleversant. Partout, le peuple a manifesté son attachement à la liberté d’expression, notre pays est fière de ses enseignants, qui vont continuer à éduquer selon les valeurs de la République. Nous n’oublierons pas ce prof mort pour avoir montré des caricatures de Charlie pendant son cours d’instruction civique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *