Sport et nutrition : gardez la forme !

Le renforcement musculaire nécessite des conseils avisés
Le renforcement musculaire nécessite des conseils avisés

Morgane Navarro et Mathieu Audras sont respectivement diététicienne et chargé de projet en activités physiques adaptées à la Ville de Vénissieux. Alors que la fin du confinement se profile, mais que le télétravail semble installé pour quelque temps encore, nous leur avons demandé comment garder la forme (et le moral). Rencontre.

Quelques ressources en ligne :
> Sport
Les tutos du CMOV
Decathlon Coach (inscription gratuite)
Une mine d’informations

> Nutrition
Marmiton
750 g
Manger-bouger

Est-il possible de ne pas prendre de poids pendant le confinement ?
MN : Oui, bien sûr ! Lorsque l’on est stressé, la nourriture est parfois un refuge, mais il faut garder le cap ! Continuer à manger équilibré, en gardant le rythme de trois repas quotidiens, éventuellement complétés par une ou deux collations. On peut aussi prévoir un ou deux écarts dans la semaine, ce n’est pas interdit… Sinon le confinement, c’est aussi l’occasion de se retrouver autour de la cuisine, de fabriquer quelque chose en famille, de donner une activité aux enfants…

Et si malgré tout on prend un ou deux kilos ?
MN : Si vous vous prenez quelques kilos en trop, votre image de vous-même peut en prendre un petit coup… Mais ce n’est pas grave. Nous allons tous reprendre une activité — pour ceux qui l’ont arrêtée — et tout va rentrer dans l’ordre. La balance entre l’activité et les apports caloriques s’équilibrera de nouveau. La seule chose qu’il faut garder présente à l’esprit, c’est de continuer à se faire plaisir, mais sans excès.

Encore un conseil ?
MN : Lorsque vous réalisez une recette trouvée sur internet (voir ci-contre), enlevez un tiers de la quantité de sucre préconisée, notamment pour les gâteaux. Personne ne le remarquera, même pas les enfants, et votre plat n’en sera que meilleur, et au goût, et pour la santé !

A l'assaut des sommets...Faire du sport en appartement, c’est possible ?
MA : Le sport à la maison, ce n’est pas vraiment rentré dans les mœurs, mais c’est possible. Il suffit d’un tapis de sol, et encore il n’est pas indispensable. Vous pouvez réaliser de petites chorégraphies que vous trouvez facilement sur internet, seul ou à plusieurs, pour travailler le cardio… L’objectif est de démarrer doucement, de bien s’échauffer, pour ensuite allonger les séances au fil du temps. À la fin de la séance, ne négligez pas les étirements si vous connaissez des exercices.

Et le renforcement musculaire ?
MA : C’est tout à fait possible : gainage, pompes, position de la chaise, séries d’abdominaux, etc. Mais attention au dos ! Il vaut mieux savoir ce que l’on fait, et donc recourir à des conseils avisés. Parfois, vous croyez bien faire, mais votre dos n’est pas droit ou vous êtes déséquilibré, et vous risquez de vous faire mal. Quoi qu’il en soit, vous devez vous arrêter au seuil de la douleur, surtout si vous débutez. Faire du sport, c’est aussi apprendre à écouter son corps.

Que pensez-vous du footing ?
MA : C’est un sport accessible à tous, qui nécessite uniquement une (bonne) paire de chaussures, et dont les terrains d’action se trouvent à proximité, y compris en zone urbaine. Simplement, si vous débutez ou redébutez, prenez le temps de la progression. Si le lendemain vous avez mal partout avec des courbatures, vous serez vite démotivé. Il faut aussi, dans un premier temps tout au moins, privilégier des jours de repos et écouter ses sensations corporelles : douleurs, essoufflement… Deux ou trois séances par semaine, c’est déjà pas mal !

À vous écouter, le confinement serait presque une aubaine ?
MA : Le sport est une occasion de mieux vivre son confinement. Mais si l’on prend conscience qu’il est un moyen de mieux se sentir dans son corps, dans sa tête et avec les autres, c’est un pas de franchi vers une meilleure qualité de vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *