Jeune talent : à 14 ans, Marie publie son premier roman

« Trois vies, une destinée » : tel est titre du livre publié par Marie Zilpa, collégienne en 3e à Jules-Michelet. Elle parle avec passion de lecture et d’écriture.

Pétillante et souriante, Marie est une ado bien dans sa tête. Sous le pseudo de Sae-Hwa, elle vient de publier « Trois vies, une destinée ». Dès qu’on lui parle littérature, ses yeux s’illuminent. Excellente élève, elle est passionnée par le français, les mathématiques et la musique. Avec un attachement sans borne à la lecture et l’écriture.

« Tout a commencé par les Mangas, explique-t-elle. En primaire à Jean-Moulin, je les dévorais, je m’intéressais peu aux autres histoires. Quand je suis arrivée au collège Jules-Michelet, il y a eu comme un déclic. Je voulais tout lire, et écrire. En 5e et 4e, une enseignante avait mis en place un projet. Chaque jour nous devions lire dix minutes en classe… Moi je finissais les livres à la maison ! »

Marie prend alors de la distance avec les Mangas et découvre les romans Fantasy, le Surnaturel, etc. « Maintenant j’ai envie de découvrir les livres philosophiques et tout ce qui est historique. Lire me permet de déstresser, de me cultiver, de gagner en imagination et d’avoir de l’inspiration. »

Un second manuscrit terminé
En 6e, elle imagine des histoires avec Noémie, une de ses amies. « À l’époque, mes écrits n’étaient que des essais. » Elle les présente néanmoins sur le site internet wattpad ou beaucoup d’amateurs écrivent pour le plaisir. Et progressivement, « Trois vies, une destinée » prend forme : « Je l’ai commencé en 5e et fini en 4e. Mme Lambardeli, professeur de français, en a relu une partie. Je la remercie. J’ai envoyé mon manuscrit sur le site Edilivre. Ils ont mis trois semaines pour me répondre avant de m’annoncer sa publication. Je n’y croyais pas quand je l’ai eu dans mes mains ». L’histoire ? « Une enquête policière sur fond d’amitié entre trois personnages : Noémie, Aiden et Marie. Ils ne s’aiment pas au départ mais un événement cruel les oblige à se lier. Un crime a été commis. »

Marie vient de boucler son second manuscrit, « une histoire de garçon qui voit des esprits et vit toute une série d’aventures ». Outre la littérature, la collégienne se passionne pour la photographie.  » Je ne fais pas de portrait ou très peu, je préfère les paysages, la nature. Si les clichés me plaisent, je les publie sur les réseaux sociaux. »

Alors Marie, future écrivaine ? « Je ne pense pas. Écrire est une passion, je n’ai pas forcément envie d’en faire mon métier, j’aimerais plutôt étudier la psychologie ou devenir photographe. »

Photos : Raphaël Bert – Expressions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *