Välkommen Ikea !

Ce 10 septembre, Ikea Grand Parilly a ouvert ses portes au public. Un événement historique pour la ville, qui voit ainsi son territoire s’enrichir d’un nouveau quartier qui intégrera à terme des commerces, des immeubles d’habitation, des bureaux et des services publics.

En chiffres

Ikea
– 2 étages de magasin
– 40 000 m² de surface dont 22 000 de surface commerciale
– Restaurant de 640 places avec terrasse
– Bistrot suédois de 114 places
– 1 640 places de parking (mutualisées avec le futur Leroy-Merlin)
– 1 800 panneaux solaires, un quart de la consommation du magasin
– Plus de 9 000 références
– 512 employés

Le Grand Parilly
– 400 millions d’investissement global, dont 15 millions pour l’accessibilité
– 2 000 emplois attendus
– 1 hôtel et 2 restaurants
– 600 logements neufs
– 400 logements pour étudiants et seniors
– 23 000 m² de bureaux
– 25 000 m² de réserve foncière pour un équipement d’agglomération
– 6 hectares d’espaces publics
– 4 nouvelles classes au groupe scolaire Parilly

Si ce n’est pas l’affluence des grands jours, cela y ressemble fort. Ce mardi 10 septembre à 10 heures précises, c’est une foule compacte qui a franchi les portes du nouvel Ikea Grand Parilly. L’ambiance est bon enfant. Ces Vénissians, Lyonnais, Grands Lyonnais et Rhônalpins n’auraient raté l’événement pour rien au monde, smartphone en main pour l’immortaliser en vidéo. Après une petite attente forcée au rez-de-chaussée, puis un arrêt devant l’orchestre à l’entresol, on prend ses repères, un bac jaune et quelques crayons en bois, avant de bifurquer vers les petits-déjeuners à un euro ou le magasin proprement dit.

Yves et Véronique, la soixantaine, viennent de Mionnay (01). « On a pu se garer à la place d’un camion qui partait, mais les places étaient chères, témoigne Yves. On connaissait le magasin de Saint-Priest, et on voulait voir à quoi ressemblait celui de Vénissieux. » Jean-Marc et sa fille Sarah, respectivement 50 et 20 ans, sont venus du centre de Lyon avec le tram pour « voir les prix », espérant trouver moins de monde en semaine que lors des prochains week-ends. « C’est pratique, on peut commander et se faire livrer les mains dans les poches », explique Sarah. Salhia et Rachid aussi sont venus en tram et à pied des Minguettes, espérant trouver des prix réduits pour l’ouverture. « C’est bien d’avoir ce magasin à côté de chez nous, et en plus notre fille y travaille », assurent-ils en chœur, smartphone en action.

Nouveau magasin, nouveau quartier
Mais l’ouverture d’Ikea au public est aussi celle d’un nouveau quartier. « Cette date du 10 septembre va compter pour les Vénissians […] Il y aura quelque chose qu’on ne pourra pas retirer au magasin Ikea : il est et restera pour la petite et grande histoire, le premier bâtiment du nouveau quartier de ville « Puisoz-Grand Parilly », a rappelé le maire, Michèle Picard, lors de l’inauguration. Ce quartier, il est là, en train de naître sous nos yeux, et il va se mettre en place, étape par étape, jusqu’en 2025. Il n’y aura pas le sentiment d’être en périphérie, mais d’être en ville, dans un quartier de Vénissieux relié à l’ensemble de la ville et de l’agglomération, avec des dessertes de transports en commun remarquables. »

C’est d’ailleurs « avec beaucoup d’émotion et de joie » que Walter Kadnar, P.-D.G. d’Ikea France, a lancé la cérémonie d’inauguration. Cette émotion, on la détectait aussi dans la voix de la directrice locale, Catherine Arnoux, qui a tenu à partager un mot laissé par un client à l’accueil de l’ancien magasin de Saint-Priest : « L’enfance, les études, les enfants qui grandissent… Merci Ikea qui nous a accompagnés pendant 32 ans ». Et de mettre en avant « ce nouveau magasin à l’accessibilité exceptionnelle » qui « respecte l’environnement », « un bâtiment blanc, une exception en France pour s’intégrer au quartier ». Pour le président du Grand Lyon, David Kimelfeld, « ce quartier est la préfiguration d’un nouveau morceau de ville et de métropole, fruit d’un partenariat public-privé […]. Le Grand Parilly illustre ce que veut la Métropole, un véritable quartier de vie accessible à tous ».

Empreinte carbone réduite
« C’est un magasin de ville, totalement intégré dans le quartier de Grand Parilly », s’enthousiasmait déjà au mois de juillet la directrice d’Ikea Vénissieux. Qui rappelle que sur les 40 000 m² de surface au sol, 22 000 m2 sur deux étages sont consacrés à la vente, ce qui en fait l’un des plus grands de France. « Il y a beaucoup plus d’inspiration et de choix qu’à Saint-Priest, indique la dirigeante. Nous avons quasiment doublé l’espace de vente. Concrètement, cela signifie que nous disposons de 63 « ambiances » (espaces de présentation d’ameublement pour les chambres, salons et cuisines, ndlr) contre 30 auparavant. Nous proposons l’ensemble du catalogue Ikea, soit plus de 9 000 références. » Et comme l’ensemble des produits est désormais disponible sur place, exit l’annexe de Toussieu située à 10 kilomètres du magasin, autrefois passage obligé pour retirer certaines marchandises.

Pour réduire son empreinte carbone, le magasin a aussi installé 1 800 panneaux solaires sur son toit, qui alimentent un quart de sa consommation électrique. Catherine Arnoux souligne que la toiture végétalisée, « notre 5e vitrine de 6 000 m² », a été conçue pour être agréable aux habitants des futurs logements voisins. « Ce sont des plantes qui ont besoin de peu d’eau (10 000 m³ par an), qui ont poussé pendant un an à Bordeaux, et qui seront arrosées grâce à des citernes d’eau pluviale », précise-t-elle.

Les accès routiers sur le gril

En même temps que le magasin Ikea, c’est l’ensemble des accès publics au site du Grand Parilly qui a ouvert ce mardi 10 septembre. Alors que l’on redoute une affluence record lors des week-ends à venir, cette journée n’a pourtant pas tout à fait valeur de test pour les acteurs du projet.

« On ne peut pas caler les accès en fonction de ce qui se passe une journée d’ouverture, assure Thierry Darmangeat, en charge de l’aménagement du site pour l’Immobilière Leroy Merlin. Ce jour-là, nous ne sommes pas face à une fréquentation normale. On trouvera beaucoup de curieux, mais ce sont des gens qu’on ne va pas forcément revoir. […] Tout va se lisser avec le temps. Il faut laisser passer les premiers moments de découverte et d’affluence. »

Du côté de la ville, on reste cependant sur le qui-vive. Lors de sa conférence de presse de rentrée le 30 août dernier, le maire Michèle Picard a annoncé la création d’un « dispositif spécial » incluant les polices municipale et nationale, la Métropole et Ikea. Un « local de supervision sur place, pour être au plus près des réalités » sera même utilisé jusqu’à la fin du mois de septembre. « Carrefour fait également sa rentrée en face. Et puis l’effet nouveauté va jouer à fond. Il risque d’y avoir beaucoup de monde, d’autant qu’il y aura aussi la rentrée scolaire. Mais l’on s’y prépare avec nos partenaires », a justifié l’élue. Le maire assure avoir pris toutes les mesures nécessaires pour que « cela se passe le mieux possible », y compris dans « les rues environnantes de Parilly ».

Restera ensuite à gérer les flux liés aux autres éléments du projet. La construction de Leroy-Merlin, dont les travaux ont pris du retard, devrait selon l’aménageur se terminer « plutôt en début d’année prochaine », avec une ouverture prévue au printemps. Mais d’ici 2025, c’est aussi tout un quartier qui va naître avec un millier de logements, 23 000 m² de bureaux, 2 000 emplois et six hectares d’espaces publics, des services publics et des commerces de proximité.


Restaurant « 3 Brasseurs » : 35 CDI à pourvoir

Le restaurant « 3 Brasseurs » ouvrira le 4 décembre au rez-de-chaussée de l’immeuble « Initial », situé entre Ikea et Leroy-Merlin. L’enseigne recrute 35 postes en CDI, à temps complet ou partiel : adjoint(e) s de direction, chef de cuisine, adjoint(e) s de cuisine, cuisinier(e) s, serveurs et serveuses. Les sessions de recrutements ont lieu à l’agence Pôle emploi de Vénissieux les 12 et 26 septembre et le 3 octobre, à 9 heures. Créée en 1986 à Lille, l’enseigne « 3 Brasseurs », propose une cuisine traditionnelle française et des bières artisanales. Plus d’infos sur https://www.3brasseurs.com

Une pensée sur “Välkommen Ikea !

  • 11 septembre 2019 à 6 h 59 min
    Permalink

    Ikéa, suivi par Leroy Merlin, deux méga surfaces de consommation : cela interroge sur ce que nous voulons de notre société : continuer dans le système du toujours plus de consommation, de pollution, de circulation urbaine? Bien sûr on comprend l’intérêt financier pour les géants du commerce et les ressources apportées aux communes, mais on regrette le temps où l’on se battait pour obtenir un établissement d’études supérieures (IUT..) sur le territoire.
    Tout cela fait réfléchir : un nouveau quartier se construit à Vénissieux, d’autres réalisations viendront plus au service de la population que les commerces… à suivre avec intérêt par les vénissians.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *