Fillette renversée à La Darnaise : les habitants en colère

Le 20 décembre vers 18 heures, une fillette a été renversée à La Darnaise par une voiture. Pourtant, depuis des années, la Ville et les habitants demandent à la Métropole des équipements pour ralentir les voitures.

Jeudi vers 18 heures, une petite fille de dix ans a été renversée par une voiture alors qu’elle était partie chercher du pain. L’accident a eu lieu devant chez elle, au niveau du 38 boulevard Lénine et de l’arrêt du tram T4. Le conducteur a ensuite pris la fuite. Son véhicule serait, selon le journal Le Progrès, une petite voiture blanche de type Citroën C3 ou Renault Clio, dont l’immatriculation débuterait par « AM »*.

Prise en charge par des passants qui l’ont placée en position latérale de sécurité, la petite fille était consciente à l’arrivée des secours. « Elle réagissait à la voix de ses proches », témoigne une maman qui se trouvait sur les lieux.

Le pronostic vital n’est plus engagé
Souffrant de multiples fractures, son pronostic vital engagé, la fillette a été transportée à l’hôpital Femme-mère-enfant (HFME) de Bron. D’après des proches de la famille, ses jours ne seraient toutefois plus en danger à l’heure où nous écrivons ces lignes.

Du côté des riverains, l’indignation et la consternation dominent. Ce vendredi à 16 heures, une trentaine d’entre eux se sont réunis sur les lieux de l’accident. « Ici, c’est une zone 30, mais les gens roulent vraiment très vite, beaucoup trop vite », s’indigne une habitante. Tandis qu’une autre, ulcérée, rappelle que cet accident n’est pas le premier. « Cela fait des années que l’on demande des ralentisseurs ou des plateaux surélevés. Faut-il qu’il y ait un mort pour que les autorités réagissent ? »

« Mon garçon de neuf ans, je ne le laisse plus aller tout seul à l’école tellement c’est dangereux, renchérit une autre. Le matin, vous avez des parents en retard qui font les Schumacher et qui mettent tout le monde en danger. » Tandis que Chiraze, présidente déléguée des parents d’élève de l’école Saint-Éxupéry où est scolarisée la fillette, s’insurge : « C’est un véritable drame, mettez-vous à la place des parents ! Dans sa classe, les élèves et la maîtresse sont bouleversés. Ce n’est pas acceptable : nos enfants ont droit à la sécurité ».

La métropole pointée du doigt
Vers 14 h 30, une délégation d’habitants très émus a été reçue par le maire, Michèle Picard. Qui rappelle que la police municipale a déjà réalisé des mesures de vitesse à la demande des habitants en début d’année. Et qu’au premier trimestre la Ville a sollicité la Métropole pour engager une réflexion sur le sujet. Sans jamais recevoir de réponse. Ce matin, une seconde lettre a donc été déposée par la commune à la Métropole à l’attention de son président, David Kimelfeld.

Abdelhak Fadly, adjoint aux conseils de quartiers et président du conseil de quartier Saint-Éxupéry, était présent lors de l’entrevue et lors du rassemblement. « Le problème de la vitesse sur le boulevard Lénine est suivi par le conseil de quartier. C’est un dossier récurrent », regrette-t-il.

(*) Le conducteur est activement recherché par la Brigade des Accidents et des Délits Routiers (BADR), joignable au 04 72 82 15 43.

L’accident a eu lieu au niveau du 38 boulevard Lénine et de l’arrêt du tram T4.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *