Moulin-à-Vent : Le marché des producteurs démarre fort !

Ce nouveau marché se tient chaque vendredi en fin d’après-midi place Ennemond-Romand. Pour sa première édition, le 27 avril, il a presque été dépassé par son succès.

Excellent démarrage pour le marché des producteurs de la place Ennemond-Romand, dans le quartier du Moulin-à-Vent, ce vendredi 27 avril. Avant même l’ouverture du marché à 16 heures, les clients se pressaient devant les étals. Une heure plus tard, la dizaine de marchands frisait la rupture de stock ! « Franchement, je ne m’attendais pas à un tel rush, je n’avais pas prévu assez de salades et de radis, s’exclame Anne-Laure, maraîchère venue de Saint-Joseph, dans la Loire. Vendredi prochain, je reviens avec plus de produits ! »

À quelques mètres de là, Élodie Rodriguez fait le même constat, « ravie ». Son stand Butinons propose sept miels différents, du pain d’épices, de la gelée royale, le tout garanti 100 % local. Établie depuis deux ans à Villard-de-Lans (Isère) avec son compagnon apiculteur, Élodie connaît bien le quartier : « J’ai été élève à la Xavière, ça fait plaisir de revenir ! Du coup, j’étais confiante, je sais qu’il y a ici une clientèle pour les produits de qualité, et l’horaire est bien choisi. Dans un marché de proximité comme celui-ci, on a le temps de discuter avec les gens, bien plus qu’à la Foire de Beaucroissant et ses mille exposants, où nous étions la semaine dernière ».

Derrière leur table quasi-vide, Christine et Michel Besler, exploitants à Pusignan, s’excusent de ne proposer que quelques bottes d’asperges pourtant appétissantes. Leurs premières fraises et leurs pommes de terre nouvelles ont disparu en deux coups de cuillères à pot. « On est super-contents, on rencontre des gens heureux et intéressés, qui posent plein de questions. Et moi, j’ai une petite fierté supplémentaire, confie Michel, je suis Vénissian d’origine ! »

André et Geneviève sont venus en voisins. Dans leur panier, de belles pommes et des œufs frais, « c’est tout ce qui restait, on vient d’arriver, on est trop occupés, comme tous les retraités… Il est très bien ce marché, pourvu qu’il dure ! » Derrière son stand, Olivier Perrot, contemple ses cageots vides, satisfait. Ce soir, il rentrera chez lui, à Saint-Didier-sous-Riverie, sans ses salades, pommes de terre, oignons blancs, persil, carottes, et autres poireaux et blettes. À 18 heures, il ne lui reste plus que trois choux-fleurs, quelques pommes et deux bouteilles de jus de fruit, il a le temps de discuter avec le maire et les conseillers municipaux venus soutenir le lancement de ce nouveau rendez-vous… et faire quelques emplettes.

« C’est vraiment une bonne idée, un tel marché le vendredi soir, c’est plus tranquille que le matin, apprécie Nicole, qui habite rue Paul-Vaillant-Couturier. J’aime mieux acheter directement à des producteurs locaux, j’ai plus confiance qu’en grande surface. Ici on sait qu’on aura dans l’assiette des produits de saisons mûrs à point. Mais tout de même, vivement l’arrivée des tomates, des pêches et des fruits rouges ! »

Marché des producteurs, place Ennemond-Romand, le vendredi de 16 heures à 20 heures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *