Police de sécurité du quotidien : les Minguettes en bénéficieront

  • Actu
  • 8 février 2018

Par : Gilles Lulla

Les Minguettes figurent parmi les 30 quartiers sélectionnés par le ministre de l’Intérieur pour tester la nouvelle police de sécurité du quotidien (PSQ).

Deux quartiers de la Métropole de Lyon ont été retenus par le ministre de l’Intérieur, Gérard Collomb, pour bénéficier de moyens supplémentaires d’ici à janvier 2019 dans le cadre de la nouvelle “Police de sécurité du quotidien” (PSQ) : Mermoz dans le 8e arrondissement de Lyon et… les Minguettes à Vénissieux.

À l’échelle nationale, 30 quartiers ont été retenus. Dans chacune de ces zones dites sensibles, Gérard Collomb a annoncé que “15 à 30 policiers sélectionnés par les chefs de service viendront renforcer les effectifs”, sans pour autant constituer de nouvelles brigades spécialisées.

Le ministre de l’Intérieur a employé le terme de “reconquête républicaine”. Qualifiant la PSQ de “méthode de travail” et de “nouvel état d’esprit”, Gérard Collomb a promis “la fin de la politique du chiffre” et de nouvelles modalités dans l’évaluation de l’action policière en associant les Français au travers d’enquêtes de satisfaction.

Le maire de Vénissieux, Michèle Picard, avait écrit au ministre de l’Intérieur en décembre dernier pour exprimer sa “volonté d’inscrire Vénissieux parmi les communes qui auront à expérimenter la mise en place de la police de sécurité du quotidien”.