Navya : le décollage des navettes spéciales

La société Navya poursuit son développement à l’international. À Vénissieux, où sont situés ses ateliers, 60 emplois supplémentaires ont été créés en cinq mois.

Associée à Keolis pour l’exploitation des navettes Navly dans le quartier de Confluence, Navya a présenté à Paris, le 7 novembre, le dernier-né de sa gamme de véhicule sans chauffeur, le taxi Autonom Cab (photo ci-dessus) qui circulera dans la capitale. Il est, lui aussi, fabriqué à Vénissieux. L’industriel, pionnier mondial de la construction de véhicules autonomes électriques, y est installé depuis juin 2017. Ses unités de production et de maintenance, ainsi que des bureaux d’études occupent un bâtiment de 4 500 m2 situé dans la zone d’activités de l’Arsenal. Le site a été choisi, entre autres atouts, parce qu’il permet une extension au fur et à mesure de la croissance de l’entreprise. Un besoin qui n’a pas tardé : « À peine arrivés, nous avons déclenché l’acquisition de 2 500 m2 supplémentaires, se félicite Christophe Sapet, président de Navya. Et en cinq mois, nous avons créé 60 emplois supplémentaires ! » Pour David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, « c’est la preuve que l’outil industriel peut évoluer très vite. Qui aurait imaginé, il y a dix ans, que l’on construirait cette merveille d’innovation technologique au cœur de la Métropole ? »

Depuis son apparition à Confluence, en septembre 2016, Navly a transporté plus de 22 000 passagers. Une extension du parcours jusqu’à Perrache est à l’étude. Cette expérimentation de véhicules 100 % autonomes en milieu urbain ouvert, amène les techniciens à réaliser des améliorations constantes. Dernières en dates, la clim’ et une application mobile pour localiser les navettes. Prochains objectifs : une meilleure accessibilité aux personnes à mobilité réduite, une légère augmentation de la vitesse, le contournement d’obstacles (et non plus seulement l’arrêt lorsqu’ils sont détectés), l’adaptation aux grands froids hivernaux de Chicago…

Une cinquantaine de véhicules Navya circule sur 40 sites dans le monde (en France, Suisse, Singapour, Nouvelle-Zélande, Qatar, Australie, dans le Michigan…). Et les ateliers vénissians ont du pain sur la planche : l’entreprise vient de remporter un marché en Inde et un autre à Las Vegas, où la navette circulera au cœur de la circulation automobile.

Photo © Navya Technology et Mickaël Gounon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *