Jean-Moulin se mobilise pour deux familles

Un couple, dont les deux enfants sont scolarisés au groupe scolaire Jean-Moulin (un garçon en moyenne section de maternelle et une fille en CP), vit actuellement à Lyon dans un gymnase, ouvert à la demande du préfet dans le cadre du plan Grand Froid. Mais cet accueil provisoire fermera ses portes dimanche. Aucune solution re rechange n’a pour l’instant été proposée à cette famille. Par ailleurs, une maman seule et ses deux filles (l’une en CE1, l’autre au collège Paul-Éluard) sont actuellement sans solution d’hébergement.

Les personnels du groupe scolaire se mobilisent pour assurer une solidarité d’urgence. Les enfants prennent leur douche à l’école ainsi que leur petit-déjeuner. Ils peuvent déjeuner à la cantine. « Mais il faut trouver à ces familles une situation d’hébergement pérenne, demande le collectif de l’école Jean-Moulin. Il n’est pas tolérable que des enfants et leurs parents dorment dehors. Il faut que cela reste une évidence pour tous. Des solutions doivent se construire en urgence et dans la durée. »

Le goûter solidaire organisé jeudi, auquel participaient Marie Christine Burricand, conseillère métropolitaine et Nacer Khamla, conseiller municipal, a permis de collecter des fonds pour financer éventuellement des nuits d’hôtel.

La mobilisation se poursuit. Une nouvelle réunion est programmée cet après-midi à 16 heures au groupe scolaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *