Un coup de pouce aux jeunes pousses

adie-9
Safia Benzait, Sarah Hamadou, Tazday Anrifouddine Ahamadi Boura, Marouan Nouioua : ces quatre jeunes vénissiannes et vénissians sont les nouveaux « Ambassadeurs de quartier et de l’initiative économique ». Ils ont été distingués le samedi 10 décembre, lors du Marché de Noël des créateurs de la place Léon-Sublet. Une initiative organisée par la ville de Vénissieux, l’Association pour le droit à l’initiative économique (ADIE) et Planet Adam. Pour rappel, ces deux associations ont investi « la Cocotte », un espace de 140 m2 dédié à la création d’entreprise, situé 23, avenue Jean-Cagne.

Huit jeunes entrepreneurs
Le programme des « Ambassadeurs de quartier » est une nouvelle action souhaitée par l’État en matière de sensibilisation à la création d’entreprise. Il s’inscrit dans le cadre de la programmation politique de la Ville 2016. A Vénissieux, ce dispositif a mis en valeur huit jeunes créateurs d’entreprises de la ville. Exercice difficile, ils ont dû défendre tour à tour leur « boite » et leurs projets, sur scène, devant le public et un jury.

Les jurés
Un jury à l’écoute mais exigeant, composé de Laurent de Galard, (délégué du gouvernement), de Brigitte Mallet-Rodriguez (déléguée du préfet pour l’égalité des chances), de Djilannie Ben Mabrouk (adjoint délégué à l’emploi, au développement économique et commercial), d’Idir Boumertit (adjoint délégué au Grand projet de Ville, à l’insertion et à la formation) et de Charles Lavialle (directeur des agences BNP Paribas du Grand Lyon).

adie-11

Vénissieux’s got talent(s)
Sans pitié pour le public transi par un vent glacial, les jurés ont pris leur temps pour départager les candidats. Il a eu du mal à choisir entre les jeunes pousses telles que le « food truck » de plats sucrés-salés présenté par Khadija El Brahmi, la société d’importation de fruits de mer du Sénégal montée par Adama Diallo, l’entreprise de nettoyage de vitrages à l’eau pure jusqu’à 20 m de haut sans nacelle de Ferhat Adjtoutah, ou Heykel El Wechtati, le champion du rapport qualité-prix de la fringue… Finalement, ce sont les « ice cream rolls » (gourmandises roulées sur une placha glacée) de Safia, ainsi que l’activité d’apporteur d’affaire dans l’automobile d’entreprise créée par Sarah, mais aussi la marque de vêtements street wear « Cellulaire-Cellular » de Tazday et enfin la location de VTC haut de gamme de Marouan qui ont emporté le morceau. Les quatre lauréats ont reçu chacun un prix de 2.500 €, remis par Michèle Picard, maire de Vénissieux. Un bon coup de pouce pour leur activité naissante.

adie-10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *