L’ancien lycée Jacques-Brel à terre

Capture

L’opération, qui avait commencé en janvier 2016 par une importante phase désamiantage, s’est accélérée cet été avec la destruction proprement dite des bâtiments. Le terrain sera remis en état, terrassé et clôturé, avant d’être rendu cet automne à son propriétaire, la Métropole de Lyon.

Ce chantier de démolition, d’un coût proche de deux millions d’euros, a été financé par la Région, qui a en charge la construction, la rénovation et l’équipement des lycées. Il libère un tènement de quatre hectares jouissant d’une situation géographique privilégiée, le long de l’avenue d’Oschatz parcourue par le tram, à la jonction du centre-ville et des Minguettes.

Longtemps, le projet de la « Fabrique de l’Opéra de Lyon » a tenu la corde pour occuper ce terrain. L’institution culturelle lyonnaise devait construire ici un ambitieux « centre de ressources, lieu de production, de formation, de rencontre et d’expérimentations. » Mais ce beau projet a subi un coup d’arrêt à la suite du désengagement financier conjoint, en décembre 2014, de la Ville de Lyon et du Grand Lyon.

Depuis, le devenir de cet espace est en stand-by : équipement public, logements… ? La Métropole de Lyon n’a pas encore arrêté de décision concernant une future opération.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *