Sculpture sur arbre : Patrice Lesage, l’homme-tronc

sculpture d'un arbre dans le parc Dupic par Patrice Lesage, artiste

Dans les dessins animés de Tex Avery, un arbre qui tombe est toujours accompagné du cri de « Timber ». Même qu’au moment où le personnage prononce la deuxième syllabe, l’habitude veut qu’il se prenne le tronc dans la figure. À Vénissieux, pas besoin de prononcer le mot fatidique : on n’abat pas les arbres, on les sculpte. Il y a deux ans, le parc Louis-Dupic s’était enrichi d’une jolie sculpture réalisée sur frêne par Patrice Lesage. Originaire de Mende, en Lozère, ce sculpteur sur bois à la tronçonneuse réalise des merveilles. Il est revenu la semaine dernière embellir un marronnier qui avait souffert de la tempête. « L’arbre était creux, commente l’artiste, et, avec les mauvais coups de vent, les charpentes ont cassé. Il devenait dangereux. Plutôt que de le raser, la mairie m’a proposé de le faire revivre autrement. C’est un prolongement de vie et c’est mieux que de finir à la déchetterie. »
Le service municipal des espaces verts a envoyé à Patrice Lesage des photos de la souche prise sous tous les angles et lui, en retour, a proposé des sujets.
« J’envoie toujours plusieurs croquis qui peuvent être concrets, abstraits, contemporains, pour laisser le choix. Je voulais au départ refaire un arbre dans cet arbre et représenter des chouettes, des écureuils, des piverts mais ce n’était pas possible en creux. J’ai réalisé alors « Les môles drôles ». J’essaie toujours de trouver un nom qui se prête le mieux à la sculpture. »
Pour l’inspiration, Patrice explique que ne jamais vouloir refaire la même chose aide à la création. « J’ai envie de créer. On peut réaliser des choses qui sortent de nous. Je ne regarde pas ce qui se passe ailleurs. »
Pendant les deux jours où le sculpteur a peaufiné son œuvre, plusieurs personnes, des enfants aux plus âgés, sont passées le voir travailler et toutes, assure-t-il, sont reparties avec le sourire, « même si elles n’avaient pas le moral ». Un sourire attisé par les deux lutins rigolards en train de naître sur le tronc.
Pour réaliser ses créations, Patrice n’utilise que la tronçonneuse dont, dit-il, il « repousse les limites ». Il ajoute : « Pas de barrière, tout est réalisable ! » Il a badigeonné ensuite sa sculpture d’un saturateur de bois, un traitement pour l’extérieur. Regardant la souche qui prend forme, il conclut philosophiquement : « Le malheur des uns fait le bonheur des autres. »

2 pensées sur “
Sculpture sur arbre : Patrice Lesage, l’homme-tronc

  • 24 juin 2019 à 14 h 32 min
    Permalink

    Bonjour monsieur,

    Vous avez laissé un message à Expressions concernant l’article sur une sculpture d’arbre au parc Dupic.

    Le sculpteur, Patrice Lesage, a un site sur lequel vous pouvez le contacter : http://www.lesagepatrice.fr/

    Cordialement

  • 23 juin 2019 à 19 h 36 min
    Permalink

    bonsoir
    j ai un gros sapin que je voudrais craché mais mon epouse m a suggèrè de faire une sculpture sur le tronc auriez vous des adresse cordialement
    j.marchand
    jacques.marchand59@orange.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *