Renault Trucks : ouvriers spécialisés (en écriture)

La troupe de Renault Trucks présente "Au boulot"

Ils sont huit sur scène, assis devant un tableau sur lequel est écrit « Berliet ». Huit qui parlent de chaînes de montage, de modules de formation, d’air comprimé et d’air déprimé, de galériens de la soudure, de grisaille et de poussière et d’une boîte qui est un vrai cirque. Ce dernier texte bercé par la musique guillerette de Nino Rota.
Pour accompagner la sortie de l’ouvrage « Au boulot, regards sur le travail et sur l’usine » chez Chronique sociale, le CE de Renault Trucks a demandé à la comédienne Patricia Thévenet de puiser dans cette compilation exhaustive des écrits des salariés pour les jouer sur la petite scène de la salle Lapierre, le 5 avril dernier. Une interprétation faite par certains des auteurs et par les comédiens des groupes théâtraux du CE.

Membre de la commission culturelle du comité d’entreprise, Raymond Louis explique : « Le premier groupe d’écriture s’est formé en 1978. Les textes ont d’abord été publiés dans des recueils ronéotypés. Ils abordent toutes sortes de sujets. Le groupe d’écriture se réunit une fois par mois et totalise plus de 1200 textes. François Gallet a eu l’idée d’en réunir quelques-uns dans une compilation après avoir rencontré un sociologue. Le thème abordé ? Le travail, vu sous divers aspects : la gravité, l’invention, la satire, etc. Ce livre, « Au boulot », est publié par les éditions de la Chronique sociale. On peut le trouver dans les grandes librairies et sur les sites de vente en ligne, Fnac, Decitre et Amazon. »

Cheville ouvrière de ce groupe d’écriture, François Gallet a donc été contacté par le sociologue André Bouvier. « La parole ouvrière se perdait, m’a-t-il dit, et il fallait vite réparer les choses. » François Gallet s’est donc replongé dans ses archives, ce qui a mis… un certain temps ! « J’écris depuis quelque temps et j’ai aussi un long passé syndical, reprend François Gallet pour se présenter. J’avais envie de faire autre chose et, en 1978, quand le CE a fait une annonce pour le groupe d’écriture, nous avons été huit ou neuf à amener des textes. C’est là que je me suis vraiment lancé. J’attendais l’occasion. Aujourd’hui, le groupe a plus de 30 ans d’âge. Beaucoup de fascicules ont été imprimés, de recueils illustrés et, dans toute cette masse, on a recherché les textes qui parlaient du travail et de l’usine. Puis, on a trouvé un éditeur. »

Près de 70 « regards sur le travail et sur l’usine » se retrouvent donc réunis, sous la plume d’une vingtaine d’auteurs. Certains sont prolixes, d’autres ne donnent qu’un texte, la plupart sous leurs vrais patronymes, d’autres sous pseudo, tous avec le vrai désir de raconter leur quotidien. Le trait peut être humoristique, rageur, poétique ou moqueur, quelquefois désespéré. Qu’ils parlent de grèves et de difficultés, de bons moments ou d’instantanés du quotidien, voire d’un dialogue improbable avec une mouche, tous ces écrits reconstituent de réelles tranches de vie à l’usine, une mémoire ouvrière importante à conserver.

On peut aussi se procurer le livre auprès du CE de Renault Trucks ou de Raymond Louis : 04 69 09 21 43.

Une pensée sur “Renault Trucks : ouvriers spécialisés (en écriture)

  • 25 avril 2016 à 8 h 12 min
    Permalink

    ATTENTION : on se procure le livre uniquement en librairie, en aucun cas par moi au CE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *