2020, année du très haut débit pour tous ?

Capture 09.24.55

À l’horizon 2020, l’opérateur Orange devrait avoir installé la fibre optique sur la quasi-totalité du territoire de la commune. Bayrem Braiki, adjoint aux finances, à la culture et au développement numérique, indique que les travaux sont en cours dans les secteurs de Parilly, Jules-Guesde et des Minguettes.

“Les territoires les plus denses sont systématiquement privilégiés par les opérateurs, précise l’élu. Ils sont uniquement guidés par la rentabilité et le potentiel commercial. C’est ce qui explique que certains quartiers soient choisis avant d’autres. Pour la même raison, il n’y aura pas d’offre vénissiane spécifique au niveau des tarifs. Ce sera aux fournisseurs d’accès d’être compétitifs.”

Car les opérateurs devraient être plusieurs à se partager le gâteau. Si le réseau est installé par France Telecom pour le compte d’Orange, ce dernier ne se contentera pas en effet de l’utiliser pour le compte de ses clients. Il pourra aussi le louer à ses concurrents. Au final, les habitants pourront donc avoir le choix entre plusieurs fournisseurs d’accès.

À ce jour, le quartier du Moulin-à-Vent est le seul à bénéficier du très haut débit. Pour sa part, la Ville utilise son propre réseau qui relie les locaux de la médiathèque, de la direction unique prévention sécurité (DUPS), de la salle Joliot-Curie, ainsi que les installations municipales de vidéo protection. Ce réseau municipal devrait s’étendre au cours de l’année à la mairie annexe des Minguettes, à la direction municipale des sports, à la Maison du projet (GPV) et au groupe scolaire Anatole-France. Quant aux entreprises, elles seront progressivement “fibrées” par l’opérateur privé Covage, dans le cadre d’une délégation de service public mise en place par la Métropole.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *