La colo à Champagneux, c’est l’éclate !

Centre de vacances de Champagneux, Savoie. APASEV, Juil.2015 © Rapha‘l BERT10 heures du matin au centre Daniel-Féry de Champagneux, en Savoie. La cuisinière s’active pour la préparation du déjeuner. Une trentaine d’enfants  âgés de 6 à 9 ans sont  dans la nature, encadrés par Élodie, Leila, Fleurine, Kevin et Alexis, les cinq animateurs, Julie et Camille, les directrices adjointes, et Charles, le directeur. Les uns rentrent d’une “Exploration” —comprenez une promenade en montagne sur l’immense domaine—,  d’autres participent à un atelier sensoriel. Certains s’activent à la construction de cabanes tandis qu’un petit groupe  donne de la voix à l’atelier théâtre.

Les enfants sont radieux. La plupart sont arrivés le 8 juillet pour passer deux semaines à Champagneux. Tous se bousculent pour nous raconter leur séjour : « Nous sommes allés au lac  d’Aiguebelette. On a pique-niqué vers la rivière. Ce soir, on dort à la belle étoile. Avant, on va manger des vrais hamburgers c’est la cuisinière qui l’a dit. D’ailleurs, ici, on mange drôlement bien. On peut se lever tard et on fait plein de soirées. On joue aux contrebandiers et aux douaniers. On a vu le feu d’artifice du 14 juillet ! C’était génial. Moi je voudrais rester avec mes copines ! On se fait des amis, peut-être qu’on se reverra, même si on n’est pas dans la même école. On joue tout le temps ! Les anim’ sont très gentils, on les aime bien. On a écrit à nos parents aussi. On sera quand même contents de les revoir !”

Après le déjeuner pris sous la tonnelle —au menu du jour : salade verte, lapin, polente, fromage et dessert—, un peu de temps calme. Vers 14 heures, les enfants sont de nouveau dehors. Tiens, les uns partent avec leur maillot de bain !  Ils vont  « à la bâche”.  Késako ? Vous tendez une  grande bâche tout en haut d’un pré en pente. Vous l’arrosez avec de l’eau et du savon… et vous glissez ! Et là c’est extraordinaire !  Car lorsque vous descendez, un copain vous arrose !

Les journées sont très rythmées : les enfants se lèvent entre 7 h 30 et 8 h 45. Ils prennent leur petit déjeuner dehors sous les arbres, comme les autres repas. Le déjeuner est servi vers 12 h 30. Quant au dîner, il est servi vers 19 heures, après la douche si bien que tout le monde se met à table en pyjama.
Au début de la colo, certains petits ont eu des coups de blues mais  quoi de plus normal. Quand on se sépare pour la première fois  des parents ce n’est pas simple ; mais très rapidement tout rentre dans l’ordre.
La Ville de Vénissieux a acheté le centre Daniel- Féry en 1949 : les premières colos ont débuté en 1950. À l’époque, les enfants venaient pour un mois ! Aujourd’hui les séjours varient entre 8 et 15 jours. Dommage que toutes les places ne soient pas pourvues : alors qu’une centaine d’enfants pourraient être accueillis en juillet comme en août, ils seront un maximum de soixante-dix. C’est d’autant plus dommage que les Maisons de l’enfance sont pleines et que certains petits Vénissians sont même sur liste d’attente. Alors, conseil aux parents : n’hésitez pas à inscrire vos enfants pour une colo, ils en garderont d’excellents souvenirs !

Centre de vacances de Champagneux, Savoie. APASEV, Juil.2015 © Rapha‘l BERTCentre de vacances de Champagneux, Savoie. APASEV, Juil.2015 © Rapha‘l BERTCentre de vacances de Champagneux, Savoie. APASEV, Juil.2015 © Rapha‘l BERT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *