Rénovation urbaine : le maire demande l’inscription de Charréard/Max-Barel

Mardi dernier, le gouvernement présentait son Nouveau programme de rénovation urbaine (NPRU). Celui-ci prévoit de débloquer quelque 5 milliards pour le renouvellement de 400 quartiers de France, dont 4,15 milliards consacrés à 200 quartiers d’intérêt national. Si les Minguettes font bien partie de ces derniers, ce n’est pas le cas de Charréard/Max-Barel, qui avait pourtant été intégré au précédent plan de rénovation urbaine.

Ce qui étonne le maire de Vénissieux, Michèle Picard, qui a écrit ce vendredi au ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports. “Les moyens affectés à ces 200 projets d’intérêt national permettront de poursuivre le travail de transformation urbaine. (…) Je ne peux [cependant] que vous faire part de ma surprise de ne pas voir [dans la liste des quartiers d’intérêt national] le quartier Max-Barel/Charréard.

« Il est incompréhensible de constater une rupture avec les engagements pris dans la loi et par votre gouvernement pour identifier les quartiers. Max-Barel/Charréard faisait partie des quartiers repérés par le ministère de la Ville et par l’ANRU. Il répond aux critères de revenus imposés par cette nouvelle cartographie des quartiers prioritaires. Un travail complémentaire avait été demandé pour confirmer une extension au secteur Duclos, répondant aux mêmes critères de revenus.

« Je souhaite disposer de vos arguments pour comprendre ce qui a amené l’exclusion pure et simple de ce quartier. Inscrit dans le volet 1 du Programme de renouvellement urbain, malgré les efforts engagés entre 2004 et 2014, la population reste en dessous du seuil de revenus inscrit dans la loi. Il reste un grand nombre de projets à développer. Seul le droit commun pourra permettre l’aboutissement de renouvellement de ce quartier. (…) L’engagement de l’État et de l’ANRU constitue un levier indispensable pour changer profondément ces quartiers. Aussi, je vous demande de bien vouloir étudier ma demande d’inscription de ce quartier dans le nouveau programme de renouvellement urbain.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *