Le maire de Vénissieux apporte son soutien aux Mory Ducros

Le site vénissian du transporteur Mory Ducros est promis à une fermeture dans le cadre du projet de reprise présenté par Arcole Industries. 141 emplois sur 168 seraient supprimés. Dans un communiqué, le maire de Vénissieux, Michèle Picard, apporte son soutien aux salariés et demande à l’État de trouver une solution pérenne.

“Les mois se suivent et se ressemblent dangereusement, écrit le maire de Vénissieux en introduction de son communiqué. Après Veninov, Bosch, Kem One, la SITL, c’est maintenant l’entreprise Mory Ducros qui est menacée et avec le devenir des 168 salariés présents sur le site.”
Après un dépôt de bilan fin novembre, le transporteur de colis, qui emploie plus de 5000 personnes en France, a en effet été placé en redressement judiciaire. L’offre de reprise la plus importante émane d’Arcole industries, actuel propriétaire du groupe. Présentée jeudi dernier en comité d’entreprise, elle prévoit de garder 48 agences sur 85. La plateforme de Vénissieux, située rue Eugène-Hénaff, est promise à la fermeture. Seuls 27 de ses 168 salariés seraient repris sur un autre site. Quant à l’agence voisine de Saint-Priest, conservée, elle n’en perdrait pas moins 46 salariés sur 103.
“Aujourd’hui, je tiens à assurer de mon soutien les salariés du site vénissian et plus largement l’ensemble des salariés du groupe”, poursuit Michèle Picard. Face à un chômage devenu endémique, l’État et les pouvoirs publics doivent trouver une solution pérenne pour l’ensemble des salariés et éviter ainsi une catastrophe sociale supplémentaire.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *