Chaufferie bois : la Ville recevra 1,8 million d'indemnités

Il arrive que, dans un conseil municipal, les élus votent non pas à main levée mais à bulletin secret. C’était le cas lundi soir, pour désigner les conseillers qui siégeront à la commission de délégation de service public, dans le cadre de la procédure de renouvellement du contrat du chauffage urbain de Vénissieux. Pendant que l’urne passait dans les rangs, et à la demande du maire, son adjoint Pierre-Alain communiquait à ses collègues une information capitale : le tribunal a donné raison à la Ville qui l’avait saisi en 2007, en raison des dysfonctionnements de la première chaufferie bois.

Livrée fin 2004, cette chaufferie n’a jamais donné satisfaction. Les malfaçons étaient si importantes qu’en 2009, la Ville s’était résolue à reconstruire entièrement la chaufferie, en ne gardant que le bâtiment. « Le tribunal a engagé la garantie décennale du constructeur, reconnaissant que les désordres non apparents à la réception rendaient l’ouvrage impropre à sa destination », a expliqué l’élu communiste. Le constructeur espagnol a été condamné à verser à la Ville la somme de 1,8 million d’euros, « plus quelques frais de procédures et frais financiers ». Les délais de recours étant passés, le jugement est immédiatement applicable.

« Ces indemnités vont permettre de solder le montant non amorti de l’emprunt souscrit pour financer la construction initiale, a poursuivi P.-A. Millet. Ce qui veut dire qu’en 2014, le terme P4 actuellement payé par les usagers va disparaître. Il restera un solde de l’ordre de 500 000 euros, qui va être reversé aux usagers et permettra une baisse des factures 2014 de l’ordre de 5%. » Les délais de recours étant passés, le jugement est donc applicable. Et bien sûr, l’élu n’a pas manqué de se réjouir de la conclusion heureuse de cet imbroglio : « Nous avons eu raison de défendre notre réseau de chaleur, de décider de la reconstruction et de la nouvelle chaudière gaz, et de négocier un tarif figé de gaz, qui nous garantit depuis deux ans un prix de chaleur pratiquement constant. » 

Les résultats du vote étaient ensuite proclamés. Ont été élus à cette commission de délégation de service public quatre membres de la liste « Majorité municipale » (Mme Peytavin, M. Thivillier, Mme Ebersviller, M. Touati) et M. Iacovella ; seul élu du « Rassemblement des Vénissians », il recueillait 6 voix. 

« Tout au long de la procédure de choix du délégataire, nous serons particulièrement vigilants sur le respect des objectifs définis, et notamment la baisse des tarifs du chauffage urbain », commentait pour sa part Jeff Ariagno (groupe des élus socialistes), donnant au passage un coup de griffe sur sa droite à ceux qui « enfermés dans leur idéologie libérale, ne manqueront pas de faire le procès d’un système collectif ». Référence à la formule fréquemment utilisée par M. Girard, conseiller municipal d’opposition (groupe Vénissieux Terre d’audace terre d’avenir) lorsqu’il s’agit de qualifier le chauffage urbain de Vénissieux. 

Une pensée sur “Chaufferie bois : la Ville recevra 1,8 million d'indemnités

  • 9 décembre 2013 à 23 h 51 min
    Permalink

    C’est marrant, vous êtes élu de la ville de Vénissieux et on dirait que vous êtes content que Vénissieux se soit fait arnaquer par une société privée espagnole. Car en regardant la situation en prenant du recul, c’est ce qui s’est passé. Cette entreprise a livré une chaufferie aux habitants de Vénissieux non conforme mais n’a pas oublié d’encaisser les deniers des contribuables. Ah merci les appels d’offres garantis d’économies. Une belle arnaque pour le profit privé au dépend de la collectivité. Et vous en tant que pur politicien, vous dénoncez la Mairie (la victime en réalité). En tant qu’habitant de la ville je suis en colère contre cette entreprise et je remercie la justice d’avoir fait son travail.

  • 9 décembre 2013 à 23 h 51 min
    Permalink

    C’est marrant, vous êtes élu de la ville de Vénissieux et on dirait que vous êtes content que Vénissieux se soit fait arnaquer par une société privée espagnole. Car en regardant la situation en prenant du recul, c’est ce qui s’est passé. Cette entreprise a livré une chaufferie aux habitants de Vénissieux non conforme mais n’a pas oublié d’encaisser les deniers des contribuables. Ah merci les appels d’offres garantis d’économies. Une belle arnaque pour le profit privé au dépend de la collectivité. Et vous en tant que pur politicien, vous dénoncez la Mairie (la victime en réalité). En tant qu’habitant de la ville je suis en colère contre cette entreprise et je remercie la justice d’avoir fait son travail.

  • 9 décembre 2013 à 23 h 51 min
    Permalink

    C’est marrant, vous êtes élu de la ville de Vénissieux et on dirait que vous êtes content que Vénissieux se soit fait arnaquer par une société privée espagnole. Car en regardant la situation en prenant du recul, c’est ce qui s’est passé. Cette entreprise a livré une chaufferie aux habitants de Vénissieux non conforme mais n’a pas oublié d’encaisser les deniers des contribuables. Ah merci les appels d’offres garantis d’économies. Une belle arnaque pour le profit privé au dépend de la collectivité. Et vous en tant que pur politicien, vous dénoncez la Mairie (la victime en réalité). En tant qu’habitant de la ville je suis en colère contre cette entreprise et je remercie la justice d’avoir fait son travail.

  • 9 décembre 2013 à 23 h 51 min
    Permalink

    C’est marrant, vous êtes élu de la ville de Vénissieux et on dirait que vous êtes content que Vénissieux se soit fait arnaquer par une société privée espagnole. Car en regardant la situation en prenant du recul, c’est ce qui s’est passé. Cette entreprise a livré une chaufferie aux habitants de Vénissieux non conforme mais n’a pas oublié d’encaisser les deniers des contribuables. Ah merci les appels d’offres garantis d’économies. Une belle arnaque pour le profit privé au dépend de la collectivité. Et vous en tant que pur politicien, vous dénoncez la Mairie (la victime en réalité). En tant qu’habitant de la ville je suis en colère contre cette entreprise et je remercie la justice d’avoir fait son travail.

  • 4 décembre 2013 à 7 h 32 min
    Permalink

    Pour nous pas d’idéologie, seulement le bon sens.
    La réalité est sans doute trop dure à entendre pour les tribuns de la majorité sortante. Pourtant seule la réalité compte. Pour tout comprendre au sujet de notre super chaufferie « collectiviste » il suffit de savoir, comme vous avez pu le lire dans la presse d’il y a quelques jours, qu’un collectif de locataires de la résidence Jacques Duclos (SACOVIV) dénoncent une multiplication par TROIS ( x3 ! ) de leur facture de chauffage suite au passage en 2006 du chauffage individuel au gaz au chauffage collectif de la ville. Il leur avait pourtant été promis une baisse de leur facture ! Et la municipalité est toujours fière de sa chaufferie, visiblement pas les usagers ! On peut comprendre ces derniers.

  • 4 décembre 2013 à 7 h 32 min
    Permalink

    Pour nous pas d’idéologie, seulement le bon sens.
    La réalité est sans doute trop dure à entendre pour les tribuns de la majorité sortante. Pourtant seule la réalité compte. Pour tout comprendre au sujet de notre super chaufferie « collectiviste » il suffit de savoir, comme vous avez pu le lire dans la presse d’il y a quelques jours, qu’un collectif de locataires de la résidence Jacques Duclos (SACOVIV) dénoncent une multiplication par TROIS ( x3 ! ) de leur facture de chauffage suite au passage en 2006 du chauffage individuel au gaz au chauffage collectif de la ville. Il leur avait pourtant été promis une baisse de leur facture ! Et la municipalité est toujours fière de sa chaufferie, visiblement pas les usagers ! On peut comprendre ces derniers.

  • 4 décembre 2013 à 7 h 32 min
    Permalink

    Pour nous pas d’idéologie, seulement le bon sens.
    La réalité est sans doute trop dure à entendre pour les tribuns de la majorité sortante. Pourtant seule la réalité compte. Pour tout comprendre au sujet de notre super chaufferie « collectiviste » il suffit de savoir, comme vous avez pu le lire dans la presse d’il y a quelques jours, qu’un collectif de locataires de la résidence Jacques Duclos (SACOVIV) dénoncent une multiplication par TROIS ( x3 ! ) de leur facture de chauffage suite au passage en 2006 du chauffage individuel au gaz au chauffage collectif de la ville. Il leur avait pourtant été promis une baisse de leur facture ! Et la municipalité est toujours fière de sa chaufferie, visiblement pas les usagers ! On peut comprendre ces derniers.

  • 4 décembre 2013 à 7 h 32 min
    Permalink

    Pour nous pas d’idéologie, seulement le bon sens.
    La réalité est sans doute trop dure à entendre pour les tribuns de la majorité sortante. Pourtant seule la réalité compte. Pour tout comprendre au sujet de notre super chaufferie « collectiviste » il suffit de savoir, comme vous avez pu le lire dans la presse d’il y a quelques jours, qu’un collectif de locataires de la résidence Jacques Duclos (SACOVIV) dénoncent une multiplication par TROIS ( x3 ! ) de leur facture de chauffage suite au passage en 2006 du chauffage individuel au gaz au chauffage collectif de la ville. Il leur avait pourtant été promis une baisse de leur facture ! Et la municipalité est toujours fière de sa chaufferie, visiblement pas les usagers ! On peut comprendre ces derniers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *