Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Émotion et prévention au stade Laurent-Gérin

Samedi était apposée, au stade Laurent-Gérin, une plaque en l’honneur d’El Djilali Semmadi, footballeur de l’USV décédé le 24 octobre 2010 au cours d’un match. Parallèlement, on inaugurait l’installation d’un défibrillateur.

Samedi matin était apposée, au stade Laurent-Gérin, une plaque en l’honneur d’El Djilali Semmadi, footballeur de l’USV décédé le 24 octobre 2010 au cours d’un match à Andrézieux (Loire). Un rendez-vous auquel participait la famille du jeune sportif, ainsi que de nombreux amis et coéquipiers.

Le maire de Vénissieux, Michèle Picard, a rendu un hommage appuyé au jeune homme. “El Djilali était un jeune homme entier, passionné de sport qu’il pratiquait depuis toujours. Féru de karaté, c’était un vrai sportif qui avait le goût de l’effort physique, du dépassement de soi, le sens du collectif. Il portait en lui l’envie de réussir dans une discipline qui lui plaisait : le football. Son implication, son engagement pour son club, l’USV Football, en sont la preuve. En apposant aujourd’hui une plaque en sa mémoire sur le terrain synthétique du stade Laurent-Gérin, je tiens à rendre hommage au sportif à l’avenir prometteur, au jeune homme apprécié de tous pour sa discrétion et son extrême gentillesse, au fils toujours proche de sa famille, au frère protecteur et attentif.”
La pose de cette plaque commémorative constituait également pour l’équipe municipale l’occasion d’inaugurer l’installation du troisième défibrillateur de la commune. “Ce genre d’appareil peut sauver de nombreuses vies, rappelle le docteur Régis Badel, médecin généraliste à Lyon. En cas de détresse cardiaque, les premières minutes sont les plus importantes. Ce type d’appareil détecte un rythme cardiaque “choquable”, il n’y a donc pas de risque de choquer quelqu’un qui n’en a pas besoin.”
En cas de besoin, une voix digitalisée guide l’utilisateur durant toute la procédure. Une simplification nécessaire, relève le premier magistrat de la Ville. “Cette installation est une première étape, assure Michèle Picard. Prochainement, d’autres grands équipements sportifs de Vénissieux comme les gymnases Jacques-Anquetil et Tola-Vologe, ou les stades Jean-Guimier et Auguste-Delaune, seront équipés d’un défibrillateur afin d’accroître notre niveau de prévention. (…) Parallèlement à ces installations, nous souhaitons apporter notre pierre au développement d’une culture du secourisme auprès de tous les agents de la collectivité.”

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Les Fêtes escales se tiendront dans le parc Louis-Dupic du 12 au 14 juillet et recherchent associations et chantiers jeunes.

Actus

Une dizaine d'organisations appellent à une manifestation ce jeudi 18 avril pour la mise en œuvre de "solutions humaines et sociales" à la crise...

Culture

Ces 11 et 12 avril, la compagnie des ArTpenteurs proposait aux classes de maternelle un spectacle multilingue, à l'issue duquel quelques mamans ont chanté...

Sports

Le ciel était voilé, la pluie ne menaçait pas, et une forte affluence de marcheurs a contribué au succès de la 12e édition de...

Dossiers

La trêve hivernale des expulsions locatives s’est achevée, comme tous les ans, le 31 mars. Depuis, en France, des dizaines de milliers de personnes...