Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

“Windhager a des obligations” envers Veninov

Cette fois, les Veninov changent d’angle d’attaque. Toujours aussi déterminés à sauver leur usine – la reprise par Windhager est officielle depuis le printemps, mais le plan de redémarrage n’est toujours pas détaillé – ils rappellent le groupe autrichien à ses obligations.
“On en a marre d’attendre, indiquait Stéphane Navarro, à l’occasion d’une conférence de presse organisée par l’union locale CGT. Je rappelle qu’à la base, nous devions être embauchés en septembre. Nous sommes en novembre ! Je regrette également le manque de communication de Windhager. On nous a laissés dans le flou le plus complet.”
Un rendez-vous à Paris a certes eu lieu la semaine dernière. Les Veninov ont eu quelques détails sur les ambitions de Windhager. Les embauches immédiates devraient ainsi se limiter à quinze personnes avant décembre, auxquelles s’ajoutent cinq postes d’encadrement. Environ 30 à 40 salariés supplémentaires, selon les plans initiaux de Windhager, rejoindraient en début d’année prochaine les rangs de la nouvelle société, dont la création devrait être actée dans les prochains jours. L’activité reprendrait à ce moment-là. Mais toutes ces informations n’ont pas suffi à calmer les ex-salariés, qui luttent depuis bientôt deux ans.
“La balle est dans le camp de Windhager, estime André Gerin qui, député du Rhône jusqu’en juin dernier, s’est particulièrement impliqué dans le dossier et dans le comité de soutien. C’est à sa demande que le juge a créé les conditions d’une reprise de l’activité. Toutes les questions, toutes les réserves, ont été réglées par le juge. Il y a eu une décision de la justice française. Windhager doit la respecter. D’autant que les pouvoirs publics sont avec nous. Le préfet du Rhône, M. Carenco, est par exemple très mécontent de voir que le dossier n’avance pas. Il faut que ça bouge. Et vite.”
Une exaspération que confirme Christiane Puthod, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes déléguée à l’emploi : “Les salariés vivent un moment difficile. Il leur faut une date, une échéance. Ils doivent savoir.”
Une nouvelle rencontre entre Windhager et les salariés est prévue le 20 novembre. Le plan de reprise devrait alors être finalisé, le nouveau directeur serait connu, et les travaux de remise en état du site pourraient commencer. Mais de ces conditionnels, les Veninov n’en veulent plus.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Les équipes du Sytral ont échangé avec les habitants, dans le cadre de la concertation continue liée au projet T10. Avec un objectif :...

Actus

Des agents du service de collecte de Grand Lyon Métropole ont sensibilisé des élèves vénissians au tri des déchets.


Actus

Vénissieux va participer pour la première fois à "La nuit est belle!", une opération qui vise à sensibiliser la population aux impacts de la...

Actus

Ce 19 septembre, une délégation lituanienne rencontrait l'équipe de l'Espace Pandora en vue de futurs partenariats lors des prochains festivals organisés par les Vénissians,...

Actus

Débutée officiellement hier, la Semaine du développement humain durable 2022 se déroulera jusqu'au 23 septembre, avec de nombreuses initiatives municipales et associatives.