Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Forum paroles d’enfants : "Nous voulons une ville propre"

Dans le cadre de la semaine de la propreté, soixante-quatorze élèves des écoles Léo-Lagrange et Paul-Langevin ont participé mardi après-midi à Vénissieux, à un Forum paroles d’enfants dans la salle du conseil municipal.

Trier, récupérer, nettoyer ? Les enfants sont au point : poubelles vertes, grises, silos et déchetterie n’ont quasiment aucun secret pour eux !  Certains vont même jusqu’à se plaindre de l’attitude des adultes, comme cette fillette qui en a assez de voir “des déchets dans sa montée d’escalier ou après le marché des Minguettes” ou ce petit garçon qui ne comprend pas “pourquoi les habitants déposent des sacs à côté des poubelles”.
D’autres reconnaissent quand même avoir quelques failles :”À la maison, je trie mais il m’arrive de jeter des papiers dans la cour d’école », reconnaît cet enfant, qui s’empresse d’ajouter : « Mais je fais ça pour donner du travail au gardien” ! Cécile Vigouroux, ingénieur, chef du service municipal de l’environnement, rappelait que le gardien avait beaucoup d’autres choses à faire que de ramasser les papiers jetés par les élèves. Ce que confirmait l’un d’entre eux, Antoine Morales, invité au Forum.
Après les questions, place aux explications. Les enfants ont été particulièrement intéressés par les informations transmises par la responsable du service environnement sur le recyclage : “ Avec une bouteille en verre recyclée, je permets au Grand Lyon de reverser de l’argent à la Ligue contre le cancer : 73 000 euros l’an dernier. Avec 670 cannettes recyclées, on peut fabriquer un vélo ; avec 1 000 boîtes de conserve, on peut réaliser la structure d’une machine à laver. Autre exemple : transformer des briques alimentaires en enveloppe, c’est possible. Enfin, pour réaliser un pull polaire il faut recycler 27 bouteilles d’eau ou de jus de fruit.”
M. Patillon (de la direction de la propreté du Grand Lyon) rappelait également le rôle important de tous ceux qui travaillent pour la propreté de la ville -éboueurs, brigades d’intervention rapide, etc.- et parlait des engins qui permettent de nettoyer les trottoirs, les balayeuses qui peuvent passer dans des rues étroites….
Christian Falconnet, adjoint en charge de l’action éducative, insiste sur l’utilité de ces forums organisés à Vénissieux, qui aident les plus jeunes à prendre conscience de ce qui se fait dans leur ville. “Tous veulent une ville propre, à chacun de faire en sorte d’atteindre cet objectif”.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également