Christine Crozat et ses doubles

Est-ce parce qu’elle a des frères jumeaux et que sa mère est elle-même jumelle ? Tout marche par deux dans le travail que Christine Crozat présente à l’Espace arts plastiques de la Maison du peuple jusqu’au 17 mars.
À l’occasion du vernissage de “Double”, le 13 janvier dernier, Yolande Peytavin, première adjointe chargée de la culture, a exprimé sa satisfaction de constater qu’à Vénissieux, la politique culturelle se maintenait au même niveau, représentant 10 à 11% du budget de la Ville. “En principe, le premier budget que l’on coupe est celui de la culture ! Avec trois expositions par an à l’Espace arts plastiques, la Ville apporte aux artistes une aide financière et prend à sa charge l’édition du catalogue. Nous avons aussi le souci d’acheter une œuvre. Nous ne dissocions pas la création artistique d’un devoir pédagogique.” Elle concluait son discours en rappelant le succès de la précédente manifestation, une exposition signée Simon de Saint Martin. “Les amis de l’artiste, remerciait Yolande Peytavin, ont fait don d’une de ses œuvres à la Ville.”
“Très bien accueillie à Vénissieux, dans des conditions extraordinaires”
(c’est elle qui le dit), la plasticienne Christine Crozat utilise dans son exposition le dessin, la vidéo, les photos et les volumes. Elle est également exposée à La spirale, à Décines (vernissage le 10 février à 18h30). À l’Espace arts plastiques, le 9 février à 19 heures, se déroulera une soirée autour de “Double” : on découvrira la publication de l’exposition, éditée par la Ville, avant une conférence de l’historienne de l’art Évelyne Pagès, suivie d’une chorégraphie sur le thème du double par Léa Vinette et Élise Moreau, étudiantes en danse contemporaine au conservatoire de Lyon.

L’Espace arts plastiques (12, rue Eugène-Peloux) est ouvert du mercredi au samedi, de 14h30 à 18 heures.
Renseignements : 04 72 21 44 44 – 04 72 50 89 10.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *