Conseil de quartier Renan/Lévy/Moulin-à-Vent : rues, voitures et motos au cœur des débats

Près d’une centaine de Vénissians ont assisté à l’assemblée générale du conseil de quartier Ernest-Renan/Moulin-à-Vent/Georges-Lévy, le 23 novembre. Une belle assistance, pour une réunion très animée.
Après la présentation par la présidente Eliette Orenès, les débats se sont très vite tournés vers les problèmes de circulation que connaît le quartier. Parmi les zones incriminées, les alentours du collège La Xavière. “La rue est bouchée des deux côtés, assure ainsi un habitant. Ce matin, je n’ai pas pu sortir de chez moi, car une voiture était garée devant le parking. J’ai demandé à sa propriétaire de la déplacer, elle m’a répondu “Ta gueule”. Je pense que la police municipale aurait fort à faire si elle se déplaçait aux heures de sortie des élèves… Nous avions fait signer une pétition l’an passé, et on nous avait promis que la police viendrait plus souvent. Cela n’a pas été le cas…” “Des cars passent rue Pierre-Brossolette, pour ensuite rejoindre le collège, renchérit une voisine. Cette rue étant à double sens, on ne peut plus circuler ! Ne peut-on pas les forcer à passer ailleurs ? Ce n’est pourtant pas le seul chemin…” À ces questions, c’est Christian Falconnet, adjoint au maire chargé de la sécurité, qui a répondu. “Je rappellerai d’abord que la sécurité des biens et des personnes, c’est l’État qui doit s’en charger. Après, pour ce qui concerne la police municipale, on ne se défausse pas. Mais Vénissieux est une grande ville et la PM ne peut pas être partout. Il y a, de toute évidence, un travail de concertation à mener avec la direction de La Xavière.”
Les élus ont par ailleurs annoncé qu’une présentation de nouveaux plans de circulation pour les rues Paul-Vaillant-Couturier et Ernest-Renan serait prochainement faite ; un plan qui sera “aménageable” en fonction des remarques des habitants.
Seconde préoccupation des habitants présents, la vitesse dans le quartier. “Rue Vaillant-Couturier, il faudrait mettre des ralentisseurs”, a demandé un riverain. “Rue Georges-Lévy, je vois régulièrement des motos passer à plus de 150 km/h. C’est très dangereux ! Et si un enfant passe à ce moment-là ?” “Il devient très difficile de stationner, estime une habitante. Les commerces perdent des clients. Ne peut-on pas créer un parking ? Cela réglerait bien des soucis.” Sur ce point, les élus ont assuré que, selon leurs derniers chiffres, le chiffre d’affaires des commerces du Moulin-à-Vent n’était pas en recul. “Mais nous surveillerons cet aspect.”
L’échangeur entre le périphérique et la route de Vienne a également suscité des interrogations : “Il mériterait un embellissement et une sécurisation pour les piétons : on a beaucoup de mal à le traverser.” “C’est vrai que ce croisement est en très mauvais état, a reconnu Pierre-Alain Millet, adjoint au maire chargé du cadre de vie. Mais il relève de la compétence du département et du Grand Lyon. N’hésitez pas à faire remonter les problèmes pour que les instances concernées se réveillent.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *