Vaste restructuration du lycée professionnel Hélène-Boucher

Vingt bâtiments modulaires ont été installés

Construit il y a plus de 50 ans, le bâtiment central du lycée professionnel Hélène-Boucher n’avait jamais été restructuré. C’est désormais en cours. La Région vient d’y engager un énorme chantier. Prévus pour durer 14 mois, les travaux devraient être terminés en septembre 2012. Une vingtaine de bâtiments modulaire ont été installés dans la cour en juillet : 16 salles de classe ainsi que toute la partie administrative y sont déménagées. L’entrée principale étant condamnée, l’accès se fera par la rue Rabah-Smara.
Les lycéens de la section Hygiène et environnement qui étaient habitués à faire leurs travaux pratiques dans les couloirs du rez-de-chaussée s’exerceront juste en face, dans les immeubles de la Sacoviv. “Nous sommes ravis de ce partenariat, précise Mme Exbrayat, proviseur. Les lycéens travailleront dans des conditions réelles.” La restructuration qui débute satisfait pleinement le chef d’établissement : “Accueillir les jeunes dans de bonnes conditions, cela fait partie des conditions de l’excellence. Déjà, notre section hôtellerie-restauration accueille des ados de toute l’agglomération, ce qui est facteur de mixité sociale.” Précisons d’ailleurs que, pendant les travaux, le restaurant d’application fonctionnera normalement : les élèves accueilleront les clients du mardi au vendredi midi ainsi que les lundis et mardis soirs.

Quant à la reconstruction de la cité scolaire Jacques-Brel sur le terrain de Démocratie, elle doit débuter au cours du premier trimestre 2012. Contactés par “Expressions”, les services de la Région nous ont assuré que la livraison des bâtiments était programmée pour septembre 2014.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *