Charréard/Max-Barel : une vingtaine de véhicules incendiés, trois mineurs interpellés

Les habitants du quartier Charréard/Max-Barel devraient retrouver une certaine tranquillité. Depuis la fin du mois de mars, les incendies de véhicules s’étaient multipliés dans le voisinage. « Nous en avons constaté une vingtaine, alors que depuis le début de l’année, note le commissaire de Vénissieux, Pierre Labalme, la tendance était à la baisse sur le plateau des Minguettes”. Une “anomalie” suffisante pour que la police nationale ouvre une enquête à la mi-avril. Trois mineurs du quartier ont été interpellés mardi.

Nous avions mis en place un gros travail de surveillance, indique le commissaire. Mais nous n’avons pas pu faire de flagrant délit. C’est pourquoi nous nous sommes basés sur les témoignages du voisinage que nous avons pu recueillir.” Un “flag” difficile à obtenir, et pour cause : les coupables habitaient à quelques mètres des voitures qu’ils brûlaient ! “Nous avons interpellés mardi trois jeunes âgés de 17 ans pour deux d’entre eux, et de 14 ans pour le dernier. Ils ont ensuite été placés en garde-à-vue.” Ils ont reconnu avoir brûlé “une quinzaine de véhicules”, pour y voler divers objets avant de mettre le feu pour dissimuler les preuves. “Ils ont ensuite continué à mettre le feu à d’autres véhicules, juste parce qu’ils trouvaient cela amusant”, explique le commissaire de Vénissieux.

Les trois jeunes ont été présentés au parquet ce jeudi matin. Ils pourraient risquer des peines de prison allant de trois à cinq ans. S’agissant de mineurs, ces peines devraient cependant être aménagées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *