Dix règles d'or contre les accidents cardio-vasculaires sportifs

Au-delà du défibrillateur offert par André Paviol, représentant AG2R La Mondiale, à l’Office municipal du sport, c’est une évolution du suivi des sportifs qui a été évoquée lors de la cérémonie du 8 janvier dernier. “Si les chiffres font état depuis une quinzaine d’années de quelque mille décès par an liés à des accidents cardio-vasculaires survenus lors de pratiques sportives, on peut penser qu’il faut multiplier par huit ou par dix ce chiffre, a expliqué Pascal Candau,  le père de Maxime, jeune handballeur et capitaine de l’équipe de France, décédé lors d’un match le 30 mai 2009 au gymnase Jacques-Anquetil à Vénissieux. À la suite de ce drame, M. Candau fondait l’association “14” pour prévenir ces accidents, connus sous le nom de « mort subite du sportif ».« C’est un véritable problème de santé publique, poursuivait Pascal Candau. Il faut œuvrer pour éviter que ce fléau s’aggrave. Par la prévention, certes, mais aussi en édictant des conseils de bon sens comme éviter la pratique sportive intense en cas de fièvre, ne pas fumer une heure avant et deux après une pratique sportive… »

Dix règles d’or ont ainsi été consignées dans un mini-guide édité par l’association qui œuvre pour qu’elles sont affichées dans le plus de sites sportifs possibles. Andrée Loscos, adjointe au maire déléguée aux sports, a confirmé l’urgence d’accentuer les efforts sur la prévention, et annoncé l’achat à court terme d’un autre défibrillateur qui sera également mis à la disposition de l’OMS et de ses clubs adhérents.

Dix règles d’or

1. Je signale à mon médecin toute douleur dans  la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort.

2. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort.

3. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort.

4. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 minutes lors de mes activités sportives.

5. Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 minutes d’exercice à l’entraînement comme en compétition.

6. J’évite les activités intenses par des températures extérieures inférieures à – 5° ou supérieures à +30° et lors des pics de pollution.

7. Je ne fume jamais 1 heure avant ni 2 heures après une pratique sportive.

8. Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général.

9. Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures).

10. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes.

www.numero-14.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *