Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Culture

Mariana Ramos, soleil cap-verdien des Fêtes escales

Le portugais est la langue officielle du Cap-Vert. Mariana Ramos a grandi dans ce pays insulaire au large de l’Afrique, ergo, elle parle portugais. Mais ses grandes tirades dans cette langue entre deux chansons allaient-elles être comprises par le public non lusophone ? “Bonsoir Vénissieux ! Je suis ravie d’être parmi vous ce soir !”, lâche-t-elle enfin, malicieuse, heureuse de son effet de surprise, alors que certains commençaient à se dire que décidément, ils ne comprendraient pas un mot des petits discours de la chanteuse.
Crinière de fauve, pieds nus, énergie communicative, ni Mariana Ramos ni ses cinq musiciens ne se sont économisés. Sa voix chaude a, petit à petit, fait se lever une partie du public, chanter et danser au pied de la scène. Durant une heure, elle a fait découvrir ses origines, à travers quelques rayons de salsa, de samba, de collé-serré, de bossa ou encore de zouk.
Alors oui, on pourra regretter que la pelouse du parc Dupic n’ait pas été plus fournie en spectateurs. Mais les quelques 400 présents ont visiblement apprécié le show, placé sous le signe du soleil cap-verdien.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également