Au Noyer, Paga et Boby attendent les jeunes vacanciers

Les séjours de vacances débutent mercredi 7 juillet au centre municipal Elsa-Triolet, au Noyer. Soixante-dix jeunes Vénissians de 9 à 13 ans vont y prendre leurs quartiers d’été jusqu’au 23 juillet ; d’autres les suivront en août. Mais cette année, surprise ! Non seulement les enfants sont attendus par les animateurs mais aussi par Paga et Boby, lamas âgés respectivement de sept ans et de dix mois.


Ces lamas, animaux d’Amérique du sud importés en Europe depuis une vingtaine d’années, sont depuis début mai l’attraction du centre.
Son directeur, Serge Réa, explique : “Leur propriétaire a dû s’en séparer. Avec l’accord de l’Apasev, on a décidé d’en accueillir deux. Ce sont des animaux très dociles et intelligents.”
Tout un projet pédagogique s’articule autour de Paga et Boby : “Les enfants qui viennent au Noyer, que ce soit pour des classes de découverte ou pour des séjours de vacances, vont pouvoir leur donner du foin, les nettoyer… Paga et Boby vont également accompagner les gosses en randonnée car ils peuvent porter de petites charges. Tous les deux ou trois ans, il faut les tondre. Une fois la laine récupérée, on apprendra aux enfants à la filer avec un fuseau. Ils pourront par exemple se tresser un petit bracelet.

Autre intérêt de cet accueil, les lamas sont de véritables débroussailleuses : « Etant herbivores, ils nous donnent un sérieux coup de main pour l’entretien des espaces extérieurs ! »

Pour l’instant Paga et Boby vivent dans un enclos d’un hectare, Serge Réa leur a construit un abri pour l’hiver. Sans oublier l’aire de cendres spécialement aménagée dans laquelle ils adorent se rouler, façon pour eux d’éliminer les parasites qui s’installent dans leur laine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *