Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Sports

Tennis club de Vénissieux, 40 ans de bons et loyaux services

Une centaine d’amis et sympathisants du Tennis Club de Vénissieux ont répondu à l’invitation d’Annick Cerdan, pour fêter les 40 ans du TCV.

Michèle Picard et un groupe d’enfants de l’école de tennis du TCV

Pour rien au monde, ils n’auraient raté ce grand rendez-vous sur les courts Auguste-Delaune. Une centaine d’amis, licenciés, anciens pratiquants, sympathisants de longue date ou de la dernière heure du TCV, ont envahi les aires de tennis du club des Minguettes, dimanche 18 juin, à l’appel d’Annick Cerdan, figure incontournable du club.

“Ce n’est pas tous les jours que l’on a 40 ans, a malicieusement glissé Annick. Ces quatre fois dix ans d’aventures sportives, d’émotions partagées, de rencontres, ont créé l’identité du TCV.”
Et des rencontres, il y en a eu, on peut même parler de retrouvailles. Ainsi, Jacky Romera, l’ancien directeur de la piscine accolée aux courts, qui expliquait les passerelles qui se sont créées entre les usagers de la piscine et le club de tennis. Ou encore Nosrallah Salmi, plusieurs fois victorieux de tournois, Djilali Mezzereb, dit Toto, une des révélations du club avec Samir Zeroual. Mais également Gilles Ogier, représentant le club du Moulin-à-Vent (MVT) qui rappelait qu’avant sa création, la section tennis de l’ALMV, qui deviendra MVT, bénéficiait de créneaux sur le plateau.

40 ans, l’âge de la sagesse
“Quarante ans, ça marque, remarquera Michèle Picard, maire de la Ville. Ces noces d’émeraude entre la Ville et le TCV témoignent de la longévité d’un club, qui après une crise sanitaire qui a causé bien des dégâts (moins de 60 licenciés en 2020) a su s’adapter, travailler, fédérer pour franchir aujourd’hui le seuil des 150. Et comment ne pas être impressionné quand l’équipe de dirigeants autour d’Annick Cerdan, a réussi le tour de force de faire pratiquer le tennis à des mamans, qui pour la plupart venaient seulement accompagner leurs enfants sur les courts ? Comment ne pas être serein en l’avenir quand on comptabilise le nombre d’enfants : 92 inscrits en école de tennis et chez les ados sur les 150 licenciés ? Tout en louant les efforts de partenariat consentis avec les élèves de Gabriel-Péri. Et même la formation, c’est du concret, trois juges arbitres (Aurélien, Saïd et Jean-Philippe) ont été reçus, De quoi consolider ce lien social si cher au TCV.”

Bientôt trois courts couverts
Animations en tous genres avec Kamel en organisateur avisé, Djalil en superviseur, et un tournoi de tennis interne remporté de haute lutte par Amine Nedjari (classé 15) aux dépens de Noreddine Aguer (15/2).
Retour sur la doyenne du club, Annick Cerdan. “Vous savez, il faut un peu revenir en arrière, ce club est né grâce à la détermination de Jo Navarro, ancien adjoint aux sports et Daniel Camilli, directeur des sports. Tous deux ont voulu rendre accessible le tennis à tous. Pari gagné, Georges Monnet, le premier président, forgea une colonne vertébrale solide. La Ville était déjà derrière nous, elle l’est encore, l’enceinte des courts du TCV s’améliore, apportant un certain confort. Bientôt, avec le concours de l’Office municipal du sport, trois courts seront couverts, l’avenir est déjà là.”

Un peu d’histoire
1975 : fonctionnement de la section tennis de l’association laïque des Minguettes.
1983 : création du Tennis Club de Vénissieux.
1983- 1990 : Georges Monnet, président.
Jusqu’en 1990 : école de tennis au complet, accueil de jeunes de Villeurbanne, Saint-Fons, Feyzin, Lyon 7e et Lyon 8e.
Jusqu’en 2001 : installation de vestiaires dans les locaux de la piscine, caravane sur la pelouse puis mobile-home et bungalows posés en 2001. Et réfection des sept courts.
1990 – 2015 : Annick Cerdan présidente.
2006 : une équipe du sénat avec Guy Fischer a joué sur les courts du TCV.
2007 : dans le cadre de “Fête le Mur”, Yannick Noah inaugure la structure au Charréard.
2015- 2016 : Gilbert Navarro, président du club.
2016 – 2019 : Frahate Bachat, président.
Depuis 2019 : Annick Cerdan de nouveau présidente.

Autour du maire, Michèle Picard, les jumelles du TCV, espoirs féminines

 

Amine (à g.) victorieux d’Aguer, en finale

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

La 7e édition des Grandes Terres en fête vous donne rendez-vous le samedi 1er juin, au Fort de Feyzin, à partir de 11 heures.

Sports

Pour cette nouvelle Fête du sport et de la jeunesse, programmée le 1er juin, la Ville entend exploiter pleinement le label “Terre de Jeux...

Actus

À deux semaines des élections européennes, quelques clés pour mieux comprendre ce scrutin auquel les citoyens s'intéressent de plus en plus.

Portraits

Créée en 2002 par Moussa Afes, Servbat incarne les valeurs d'une entreprise familiale, chaleureuse et humaine, qui œuvre beaucoup pour l'insertion professionnelle.

Sports

Du 25 mai au 8 juin, le club de Gymnastique volontaire de Vénissieux propose des séances d'essai gratuites.