Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

” Mon médicament ? Courir pour elles “

Succès de la 14e édition de Courir pour elles qui a rassemblé 14 000 participants au parc de Parilly, dimanche 14 mai.

Toujours une ambiance festive pour cet événement, à Parilly

Sophie Moreau, présidente Courir pour elles a eu du mal à contenir ses émotions après la vague rose qui a déferlé sur le Parc de Parilly : “Malgré un temps maussade, malgré le vol dont on a été victime – ndlr, huit enceintes dérobées la veille –, je suis admirative. Vous êtes 14 000 à avoir pris une inscription pour cette 14e édition qui se déroule un 14 mai. Bravo et merci.”

À ses côtés, lors de la présentation d’une journée qui ne pouvait être qu’exceptionnelle, des femmes ont témoigné de l’importance de l’association dans leur combat contre la maladie. “Transpirer n’était pas trop mon truc, on m’a décelé un cancer en 2023, racontait une dynamique quinquagénaire. Courir pour elles est passée me voir le premier jour de ma chimio. Et j’ai compris que le repos n’était pas mon meilleur allié, qu’il me fallait au contraire bouger. C’est pour ces raisons que je suis là aujourd’hui.” Béatrice témoignait à son tour :“Nous sommes toutes différentes, avec des traitements adaptés. Mais pour ce qui me concerne,  mon médicament, c’est Courir pour elles.”

Les hommes n’étaient pas oubliés. Appelé à se produire sur la tribune lors de l’échauffement collectif, puis pendant la “waka”, le chef Olivier Couvin, rattaché au restaurant Paul-Bocuse et parrain de la 14e édition, a avoué être meilleur devant les fourneaux que sur une piste de danse. Il avait préparé avec sa brigade les repas pour les bénévoles.

Venus accompagner leurs parents, beaucoup d’enfants et d’adolescents arboraient T-shirts roses, ballons colorés et sourires. Comme Morgane, lycéenne de 15 ans, habitante du quartier du Centre à Vénissieux et fille de parents sportifs : “Quel que soit notre âge, on est tous impliqué dans cette noble cause”.

Depuis 2010, année de création de Courir pour elles, deux millions d’euros ont été dédiés à des missions de prévention des cancers par l’activité physique et de soutien des femmes en soin.

La présidente (de dos) n’est pas restée inactive lors de la “waka”

 

Participants de tous âges à Parilly

 

Le mauvais temps n’a empêché la foule des grands jours

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Dominique Barzasi

    18 mai 2023 à 6 h 56 min

    Mille bravos, une journée fantastique au parc de Parilly, cette solidarité pour vaincre les cancers féminins est exemplaire. Chaque femme peut être touchée, ces fonds seront utiles aux chercheurs. Un bel exemple pour toutes et tous.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

À deux semaines des élections européennes, quelques clés pour mieux comprendre ce scrutin auquel les citoyens s'intéressent de plus en plus.

Portraits

Créée en 2002 par Moussa Afes, Servbat incarne les valeurs d'une entreprise familiale, chaleureuse et humaine, qui œuvre beaucoup pour l'insertion professionnelle.

Sports

Du 25 mai au 8 juin, le club de Gymnastique volontaire de Vénissieux propose des séances d'essai gratuites.

Culture

Avec les Arts d'écho le 25 mai et le démarrage, dès le 1er juin, de Juin en musique qui va durer jusqu'au 26 juin,...

Actus

Actualisées tous les mois sur le site venissieux.fr, ces cartes visent à aider les habitants à anticiper les perturbations de trafic.