Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Culture

Guerre d’Algérie : un débat et un film

Deux rencontres se tiendront autour de la guerre d’Algérie, à la médiathèque le 2 mai et au cinéma Gérard-Philipe le 12 mai.

Si l’on connaît le drame de la guerre qui secoua l’Algérie entre 1954 et 1962, on appréhende moins ses répercussions dans la région lyonnaise. Sorti en novembre dernier aux éditions Le Progrès, le livre Lyon Algérie 1954-1962 : Comment le conflit a changé la région lyonnaise évoque “l’ouverture en métropole d’un second front” mais aussi la crise du logement consécutive à l’arrivée des pieds-noirs, la fin des bidonvilles où étaient logés les travailleurs originaires d’Afrique du nord et la construction de quartiers à la périphérie des grandes villes. Ce livre est illustré par de nombreuses photographies et documents d’époque inédits, issus des archives du Progrès.

Pour évoquer l’ouvrage mais aussi le sujet complexe de la guerre, une rencontre est organisée le 2 mai à 18 heures à la médiathèque Lucie-Aubrac, en présence de Michèle Picard et de l’équipe municipale, de Farouk Ababsa, président de l’association Devoir de mémoire et réconciliation, de Pierre Fanneau, directeur général du groupe Le Progrès, de Bruno Galland, directeur des Archives départementales et métropolitaines, de l’archiviste David Rosset, de l’historien Gilles Boyer et des journalistes Manuel Da Fonseca et Nathalie Garrido. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

 

 

C’est encore le conflit algérien qui est évoqué dans le film Ne nous racontez plus d’histoires, que son réalisateur Ferhat Mouhali viendra présenter au cinéma Gérard-Philipe le 12 mai à 19 heures, au cours d’une soirée organisée en partenariat avec l’association Devoir de mémoires et réconciliation.

Le film pose une question essentielle : l’Histoire est-elle racontée de la même façon suivant que l’on se place dans un camp ou un autre ? On y voit une fille de pieds-noirs et un fils d’Algérien échanger les différentes versions d’un même fait historique. La vérité, nous dit le cinéaste, en sortira plus apaisée.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Face à la morosité ambiante, la Machinerie (qui regroupe le Théâtre et "Bizarre !") mise sur la légèreté pour sa prochaine saison.

Actus

Élu au conseil municipal de Vénissieux de 1977 à 2001, ancien adjoint au maire, Claude Dilas est décédé cette semaine.

Actus

À partir du 17 juin, la Métropole de Lyon et Ecosystem lancent la collecte gratuite à domicile de vos gros appareils électroménagers.

Actus

Elle sera effective à partir du 17 juin, sur la moitié Est du parking de Vénissy : 37 places avec une durée de stationnement...

Actus

Dans un communiqué de presse publié en fin de matinée, tous les groupes de la majorité municipale s'engagent dans l'union pour "battre Macron et...