Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Concours d’éloquence : Fahim Beneddif, “coup de cœur du préfet”

La 2e édition du concours, organisé dans les salons de la préfecture, a distingué deux Vénissians, dont Fahim Beneddif.

Fahim Beneddif, 2e en partant de la gauche : “J’ai essayé d’être meilleur qu’eux. C’est mon esprit compétitif. Je voulais sortir du lot”.

Ce sont sans doute deux films, À voix haute : La Force de la parole (2016) et Le Brio (2017) qui ont mis à la mode les concours d’éloquence. Dans le Rhône, la JCE (Jeune chambre économique), en partenariat avec la préfecture et la Maison métropolitaine d’insertion pour l’emploi (MMIE), en organise un chaque année. La deuxième édition s’est déroulée le 9 décembre dernier. Deux Vénissians s’y sont distingués : Aliyah Mabel et Fahim Beneddif. Tous deux avaient auparavant suivi un stage d’éloquence à l’Espace Pandora.

Originaire du Charréard et lycéen à Marcel-Sembat, Fahim Beneddif a 16 ans. Il participait à un Chantier jeunes à la mairie quand Rafik Chergui, responsable du dispositif, et Saïd Alleg, du service économique de la Ville, lui proposent de participer aux stages d’éloquence. “J’y suis allé et, à la fin, ils m’ont parlé du concours. À la base, j’étais trop jeune pour y participer mais ils ont réussi à m’y inscrire.”

À Pandora, le jeune homme apprend à être à l’aise à l’oral, à parler, débattre. Mais le concours l’intimide : “C’était gros pour moi, pas de mon niveau ! Je ne me voyais pas participer mais, après tout, pourquoi pas ? C’était un petit défi, pas extravagant. Ça pouvait se tenter.” Fahim se prépare pendant dix jours. Il doit répondre à la question : “L’entreprise forme-t-elle les citoyens ?”

Le pouvoir des mots

Fahim Beneddif, au centre, entouré des autres candidats et lauréats, dont la vénissiane Aliyah Mabel à sa gauche, distinguée dans la catégorie “jusqu’au bac”

“J’ai d’abord galéré puis j’ai trouvé et j’ai écrit mon script en quelques heures.” Le 9 décembre, ils sont huit candidats en lice. “Sincèrement, reprend le jeune Vénissian, je n’étais pas assez préparé au niveau oral. Certains avaient appris leur texte par cœur, d’autres ont parlé de leur vécu.”

Tandis que cette deuxième édition est remportée par Aliyah Mabel, une autre Vénissiane, dans la catégorie “Jusqu’au bac”, et par Zakari Touati, dans la catégorie “Post-bac”, Fahim obtient le “coup de cœur” du préfet, Pascal Mailhos. Lequel, dans un tweet adressé à la JCE, soulignait que “maîtriser le pouvoir des mots, c’est savoir consoler, soigner, réconcilier, c’est faire œuvre de fraternité”. Fahim résume cette expérience : “Que du bonus !” Il ne s’attendait pas à un tel résultat, étant le plus jeune des candidats. “J’ai essayé d’être meilleur qu’eux, ajoute celui qui voudrait faire des études en ingénierie. C’est mon esprit compétitif. Je voulais sortir du lot.”

 

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Habitante

    15 février 2023 à 7 h 42 min

    Félicitations à ces deux jeunes qui ont travaillé et font honneur à leurs professeurs et à la ville. Vénissieux est souvent stigmatisé, à tord, ces récompenses montrent que ces jeunes ont su se distinguer : le plus jeune candidat gagne son pari et la jeune fille représente magnifiquement les jeunes femmes vénissianes. BRAVO à vous deux, continuez!!

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Actus

À partir du 13 mai, suite à des fraudes, les soins prodigués au centre dentaire des Minguettes ne seront plus remboursés que très partiellement...

Culture

Jusqu'au 1er juin, l'artiste berlinoise Heike Gallmeier expose son travail au centre d'art Madeleine-Lambert.

Actus

Plusieurs visites du magasin Casino des Minguettes ont eu lieu récemment. Mais pour l'instant, aucun repreneur ne s'est positionné.

Actus

Les Villes de Saint-Fons et de Vénissieux invitent les 16-25 ans à la 2e édition du Forum jobs d’été, ce jeudi 25 avril à...

Actus

Des élèves du collège Paul-Éluard se sont retrouvés dans l'établissement pour participer au dispositif "école ouverte".