Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Épisode de pollution : seuls les véhicules Crit’air 0, 1 et 2 sont désormais autorisés dans la ZFE

Face à la dégradation de la qualité de l’air, la préfecture a décidé de durcir les conditions de circulation dans la ZFE.

Illustration : Atmo Auvergne Rhône-)Alpes

Un épisode de pollution de type combustion est en cours depuis ce mercredi 8 février dans le bassin lyonnais/Nord-Isère. Le seuil d’information-recommandation étant franchi, la Préfète du Rhône a décidé de prendre un arrêté instituant une liste de mesures d’urgences. La circulation différenciée est instaurée.

À compter de ce lundi 13 février, seuls les véhicules affichant un certificat qualité de l’air (vignette Crit’Air) de classe “zéro émission moteur”, de classe 1 ou de classe 2 sont autorisés à circuler au sein de la Zone à Faibles Émissions (ZFE) de la Métropole de Lyon. 
Les itinéraires d’accès aux parc-relais  sont toutefois exclus du périmètre d’application afin de permettre aux automobilistes d’utiliser le réseau de transports en commun. Une dérogation à la restriction de circulation est également mise en place pour les voitures particulières transportant trois personnes au moins, les véhicules d’intérêt général prioritaires, les convois exceptionnels, les voitures de tourisme avec chauffeur et taxis…

Les automobilistes n’ayant pas encore de vignette Crit’air peuvent effectuer leurs démarches en ligne sur www.certificat-air.gouv.fr . Un récépissé leur sera immédiatement délivré et pourra être présenté en cas de contrôle. Pour rappel, les véhicules sont classés de 0 (pour les véhicules électriques) à 5 pour les véhicules de plus d’une vingtaine d’années, immatriculés avant 2001 pour les diesels et avant 1997 pour les essences. Pour faire votre demande vous aurez donc besoin de votre carte grise, d’une carte de paiement. Si un autre site propose ce tarif, attention : il s’agit d’une tentative d’escroquerie pour obtenir votre numéro de carte bleue et votre numéro d’immatriculation

Un abaissement temporaire de la vitesse de 20 km/h est par ailleurs instauré sur tous les axes routiers du département où la vitesse limite autorisée est normalement supérieure ou égale à 90 km/h. Les axes dont la vitesse est limitée à 80 km/h sont limités à 70 km/h.

Enfin, l’utilisation du bois et de ses dérivés comme chauffage individuel d’appoint est interdite.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Ces 11 et 12 avril, la compagnie des ArTpenteurs proposait aux classes de maternelle un spectacle multilingue, à l'issue duquel quelques mamans ont chanté...

Sports

Le ciel était voilé, la pluie ne menaçait pas, et une forte affluence de marcheurs a contribué au succès de la 12e édition de...

Dossiers

La trêve hivernale des expulsions locatives s’est achevée, comme tous les ans, le 31 mars. Depuis, en France, des dizaines de milliers de personnes...

Actus

Lundi 8 avril, le conseil municipal de Vénissieux a acté la démolition-reconstruction du groupe scolaire Charles-Perrault, pour un montant de 20 millions d’euros.

Actus

Fin mars, les élus du groupe « Vénissieux en mieux » ont organisé une marche pour la propreté à Vénissieux. Les présidents de certains groupes de...