Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Focus

Le phénomène Anissa Meksen, multiple championne du monde de boxe pieds-poings

En stage à Vénissieux au gymnase Jean-Guimier, Anissa Meksen a confirmé qu’elle était une championne hors-normes.

En stage à Vénissieux au gymnase Jean-Guimier, fin mai, Anissa Meksen a confirmé qu’elle était une championne hors-normes.

Il n’est pas donné à tout le monde d’être championne du monde dans différentes disciplines, de la boxe française à la “thaïe” en passant par le kick-boxing. “J’ai été 18 fois championne du monde de boxe pieds-poings”, expose Anissa Meksen, la Nancéenne de 34 ans qui a assuré un stage ouvert à tous à Vénissieux, fin mai, dans la salle spécialisée en boxe du gymnase Jean-Guimier. Une cinquantaine de passionnés de sports de combat, venus de toute la région, s’étaient déplacés. En connaisseurs.
“Le fait qu’elle soit de ma famille proche a peut-être favorisé sa venue, ajoute Hachefa Doulfikar, l’entraîneur de boxe thaïe de Vénissieux. Mais Anissa n’hésite jamais, entre deux combats, à assurer démonstrations et stages dans toute la France. Elle réside à Nancy, et elle transforme en victoires tout ce qu’elle tente.”
En 2013, encadrée par une équipe professionnelle, Anissa Meksen a pris la direction de la Thaïlande pour disputer un championnat du monde. “Large victoire aux points, un tournant dans ma carrière”, rappelle l’intéressée. Depuis, elle n’a cessé de s’emparer de titres mondiaux et européens en “thaïe” et kick-boxing. Premier essai concluant en boxe anglaise en 2017, suivi d’un titre de championne de France. Titulaire par ailleurs d’un double Master en entraînement des athlètes de haut niveau et enseignement du sport, Anissa est une touche-à-tout qui n’a pas la reconnaissance qu’elle mérite.

 

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Histoire / Mag

Éminemment rural, le Vénissieux de l’Ancien Régime était peuplé de centaines de paysans. Qui n’étaient pas tous pauvres, tant s’en faut.

Infos commerces

Depuis trois ans, Laurent Cometti a repris le restaurant épicerie "le Porte-Pôt". Rebaptisé "Chez Comet'", il fait le plein tous les midis !

Dossiers

Le dernier conseil municipal s’est ouvert par la présentation de la future piscine Auguste-Delaune. Voici tout ce qu’il y a à savoir sur celle-ci.

Actus

Les nouveaux courts de tennis couverts des Minguettes viennent étoffer le complexe sportif Auguste-Delaune.

Actus

En attendant le lancement, d'ici au mois de juin, du véritable chantier, Sytral Mobilités procède encore à d’importants travaux préparatoires.