Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Second tour de la présidentielle : Macron recueille 68,6 % des voix à Vénissieux

Sur fond d’abstention en hausse, Macron devance largement Le Pen à Vénissieux, mais l’écart est plus faible qu’en 2017.

Pour ce second tour de la présidentielle, les électeurs vénissians ont clairement fait barrage à l’extrême droite en plaçant Emmanuel Macron largement devant Marine Le Pen. Le président sortant recueille 68,6 % des voix, soit dix points de plus que son score national.

Il est toutefois en recul comparativement au second tour de 2017, où il avait obtenu localement près de 75 % des suffrages.

La participation est en nette baisse avec seulement 58,2 % de votants, contre 68,5 % au premier tour. Et parmi ces votants, on recense 6,49 % de bulletins blancs et 2,38 % de bulletins nuls.

Avec 31,4 % des voix, Marine Le Pen enregistre une hausse de six points par rapport au précédent scrutin présidentiel. C’est dix points de moins qu’au niveau national, mais cette progression n’en est pas moins inquiétante.

« Les quartiers populaires, zones rurales et péri urbaines se sentent abandonnés par l’Etat ; les services publics, la santé, l’hôpital public subissent des coupes financières drastiques et catastrophiques pour tous les Français, a réagi le maire de Vénissieux. Nos concitoyens sont en colère et l’extrême droite se nourrit de ces injustices sociales sans précédent que les politiques libérales provoquent. »

Pour Michèle Picard, « l’élection d’Emmanuel Macron est une victoire par défaut, une victoire par dépit, une victoire à la pyrrhus pour éviter le pire. »   Mais l’élue prédit le pire pour les Français : « nul doute que les politiques de l’argent fou et des injustices sociales vont se poursuivre. Jusqu’à quand ? Jusqu’à l’explosion sociale ? Jusqu’à une extrême droite majoritaire dans cinq ans en France ? ».

« Pour résister à ces politiques mortifères et créer un vrai bras de fer, ajoute le maire, les forces de gauche, syndicales et tous les progressistes doivent converger dans un grand mouvement social de lutte et de défense de notre modèle républicain. (…) Les 12 et 19 juin prochains, la gauche va devoir se rassembler autour des valeurs qui sont les nôtres, mais aussi dans le respect de nos différences, de nos singularités, de la particularité de nos territoires. »

 Découvrez ici les résultats détaillés par bureau de vote.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

À l'initiative des militants locaux du PCF, du Mouvement de la Paix et de la CGT, une cinquantaine de personnes se sont rassemblées le...

Actus

L'ancien député-maire de Vénissieux exhorte la gauche et particulièrement son ancien parti, le PCF, à s'engager dans un "aggiornamento". Sous peine de disparaître.

Focus

Jour de fête pour le hand avec des retrouvailles entre les joueurs du VHB 2022 et ceux du HBV 85, qui avaient réussi le...

Actus

À l'initiative du conseil de quartier et de nombreuses associations, le Centre était en fête samedi, pour un beau succès d'affluence sur les places...

Actus

Des places Léon-Sublet et Henri-Barbusse requalifiées, et un redéploiement commercial pensé avec la Métropole : à moyen terme, le centre de Vénissieux est appelé...