Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Focus

Temps et marche nordiques pour un 10e anniversaire

Malgré une météo très défavorable, la 10e édition de la Marche nordique a réuni 170 courageux.

On peut parier qu’à un jour près, la Marche nordique, 10e du nom, proposée par la ville de Vénissieux et le club d’athlé de l‘AFA (avec le concours de la ville de Feyzin et l’Office municipal du sport vénissian) aurait probablement été annulée. Samedi 2 avril, vent et neige s’étaient invités dans l’agglomération. Il n’avait jamais fait aussi froid en avril depuis 1947. Le lendemain, légère accalmie, mais des températures glaciales sur le plateau des Grandes Terres, oscillant entre 3° et 4° en dessous de zéro.

« On s’est dit que ce serait dommage d’annuler, ont expliqué Corinne Dolls et Jean-Louis Perrin, deux des responsables du club d’athlé de l’AFA Feyzin/Vénissieux. Nos bénévoles s’étaient escrimés à flécher le parcours, tant bien que mal, le samedi. On a dû réduire de quelques centaines de mètres le passage vers le fort de Feyzin, il y avait danger en raison du gel sur les marches et le bitume. On sait qu’il y a des irréductibles qui marchent quelle que soit la météo. Et malgré l’absence de clubs amis du côté de la Loire et de l’Ain qui nous avaient prévenus qu’ils étaient bloqués par la neige, on a pu compter sur 170 inscriptions. »

Dès 9 heures, devant le gymnase Alain-Colas, point de départ et d’arrivée, 49 adeptes du 11 km « chrono » avaient servi d’éclaireurs à la demi-journée. Dans la foulée, près d’une centaine de débutants ou marcheurs aguerris se lançaient dans un 10 km loisir pour une fin de matinée assurée par le 6 km « découverte » encadré par un entraîneur fédéral. En 2019, 345 marcheurs s’étaient donné rendez-vous pour l’épreuve, 227 seulement en 2018… Finalement, l’édition 2022 aura évité le pire. « Chapeau pour tous ces courageux« , ont commenté Nacer Khamla, adjoint au sport de la ville et Francis Rambeau, président de l’office municipal du sport.

On a également eu droit à des temps forts lors cette édition 2022 : la présence de quelques personnes à mobilité réduite qui, accompagnées de José Inzirillo, ont effectué leurs premiers pas en Nordique ; ou encore la participation de la benjamine de l’épreuve, Melinda, 8 ans, venue « se faire plaisir pour admirer la nature ».

Sur le plan purement sportif, Nicolas Beaune, d’Ambérieu Marathon, a couvert les 11 km en 1 heure 13, devançant Roland Juliard, le local, d’une trentaine de secondes. Un trophée pour l’AFA Feyzin/Vénissieux : Aude Castello a été classée première féminine en 1 heure 23.

 

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

L'école Anatole-France et la maison de l'enfance ont reçu le Spatiobus du Centre national d'études spatiales (CNES). De quoi créer des vocations.

Actus

Président de Vénissieux Boxe française, Gaby Boucher est décédé ce jeudi 1er décembre, à l'âge de 76 ans.

Actus

À l'initiative des communistes vénissians, une délégation s'est rendue en Algérie, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance du pays.

Culture

Au sein de la Maîtrise de l'Opéra, la Vénissiane Sarah Ledésert participe au gala de Noël, joué à l'église Saint-Bonaventure aux Cordeliers, du 11...

Actus

La première édition du forum « Rendez-vous avec ma santé », organisé par la Ville de Vénissieux, a été un succès tant pour les visiteurs que pour...