Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Infirmière à mi-temps, elle crée sa société d’aide à la personne

Oumaïma Sekkaï a créé son entreprise en mai 2021 avec son père Hocine. Baptisée « OH nuage de confort », cette société propose un accompagnement à domicile aux personnes âgées ou en situation de handicap dans le sud-est lyonnais.

Cette jeune femme de 27 ans, infirmière dans un service d’urgences hospitalières, a conservé un contrat à mi-temps à l’hôpital et consacre l’autre – grosse – moitié de son agenda à de l’aide ménagère, de la garde d’enfants ou encore de l’aide ponctuelle à la sortie d’hospitalisation.

« On a travaillé pendant deux ans sur cette création d’entreprise, détaille Oumaïma Sekkaï. Ça ne s’est pas fait du jour au lendemain. On a été aidés par La CoCotte à Vénissieux. On a pu obtenir un local à Saint-Fons grâce à la pépinière d’entreprises La Coursive. J’aimerais en trouver un à Vénissieux, là où j’ai toujours habité. »

Un semestre de démarches administratives

Les coups de pouce ont été les bienvenus. Entre la création de la SAS (Société par actions simplifiées) et le lancement de l’activité en octobre, près de six mois se sont écoulés. Pour les néo-entrepreneurs, le parcours dans la jungle administrative peut être long et éreintant.

« Je m’attendais à ce qu’il y ait énormément de choses à faire, poursuit-elle. Les démarches sont fastidieuses. Il faut être très rigoureux. Si j’avais été seule, tout aurait été plus long. Mon père, qui opère dans le domaine social et qui connaît le milieu associatif, m’a donné beaucoup d’envie. Il a pris en charge la partie marketing, les finances et la communication. Son réseau et ses connaissances sont très utiles. »

« Les semaines sont chargées mais j’y suis habituée »

Oumaïma Sekkaï entend bien continuer à mener de front ses deux activités : son emploi d’infirmière, plus l’aide à domicile, quitte à ne plus compter ses heures : « J’aime mon métier à l’hôpital, grâce auquel je peux continuer à me former et à me mettre à jour. Et OH nuage de confort apporte du respect et de la bienveillance. Garder un pied dans le milieu hospitalier me motive à poursuivre cette aventure entrepreneuriale. Les semaines sont chargées, je suis de repos un week-end sur deux ou sur trois mais depuis que j’ai passé mon bac, je suis habituée à cela. »

Désormais, un objectif de croissance est défini : « L’idée est d’embaucher des personnes diplômées, formées à la prise en charge des personnes âgées ou en situation de handicap. Nous avons déjà embauché une personne à temps partiel qui me décharge de la partie administrative lorsque je suis de garde à l’hôpital. »

Site Internet : www.ohnuagedeconfort.fr

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

A 25 ans, Yohan Didier est pilote de drone professionnel. Le jeune homme a tourné le dos à son métier de dessinateur industriel.

Actus

Les créations d’entreprises n’ont jamais été aussi nombreuses, à Vénissieux, comme dans l’ensemble du pays. Cependant, une très grande majorité de ces nouvelles immatriculations...

Actus

Présidée par le Vénissian François Couturier, l’association nationale de défense des malades, invalides et handicapés, AMI, dénonce les propos d’Éric Zemmour concernant la scolarisation...

Actus

Avec cette application, les aidants peuvent retrouver tous les services disponibles à proximité du domicile de leur proche en perte d’autonomie, en fonction de...

Express

Des places pour les personnes âgées sont disponibles au sein de l’unité d’accueil de jour Henri-Raynaud, ouverte en 2003.