Famyhelp, l’application pour aider les aidants

Avec cette application, les aidants peuvent retrouver tous les services disponibles à proximité du domicile de leur proche en perte d’autonomie, en fonction de ses besoins.

C’est une application qui peut venir en aide à plus de 15 millions de personnes en France. Famyhelp a été créée dans le but d’apporter des conseils et des astuces aux aidants, ces personnes qui viennent en aide à un proche, un voisin ou une connaissance en perte d’autonomie.

L’application regroupe différentes catégories de services : la vie à domicile (portage de repas, coiffeur, loisirs, téléassistance…), les soins et santé (cabinet infirmier, pharmacie, kinésithérapeute, pédicure, matériel médical etc…), ainsi que les services publics destinés aux seniors (dont les associations).

« De moins en moins de personnes souhaitent aller en maison de retraite, estime Agnès Dupuy, créatrice de l’application. Les aidants peuvent travailler, ne pas avoir le temps de s’occuper de leurs proches en perte d’autonomie, il y a aussi le problème de la distance. C’est toute une organisation. » Et avec cet outil gratuit (pour les aidants) et disponible dans toute la France, Agnès Dupuy souhaite faciliter la vie de tous, tout peut être réuni au même endroit.

Après avoir renseigné l’adresse du proche dont on s’occupe, on peut géolocaliser tous les services qui sont à sa proximité, on peut ensuite les contacter directement par téléphone, aller sur leur site web ou voir les différents avis sur la structure.

Une solution facile et pratique

Agnès Dupuy travaille dans l’aide à domicile depuis 15 ans. Cette Vénissiane a l’ASAD, une structure spécialisée pour aider les personnes qui commencent à être en perte d’autonomie, qui compte six agences dans la région.

Après de nombreuses rencontres avec les familles de ces personnes, elle s’est rendu compte du manque de dispositifs recensant toutes les aides disponibles. C’est suite à cela qu’elle s’est lancé dans Famyhelp. Au total, elles sont cinq à travailler sur ce projet qu’elle décrit comme un « petit réseau social ».

En effet, les aidants n’ont pas seulement accès aux structures, ils peuvent aussi échanger entre eux sur un tchat, ainsi que consulter des vidéos à visée pédagogique avec différents niveaux d’informations sur le sujet. « Avec Famyhelp, on donne à notre niveau, une réponse pratique aux questions de la vie quotidienne des Français puisque d’ici l’horizon 2030, autant dire demain, un Français sur quatre sera aidant », estime-t-elle.

Application disponible sur Apple Store et Google Play.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *