Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Santé : dans les quartiers, prévenir avant de guérir

La Métropole de Lyon a retenu la Ville de Vénissieux pour participer au programme « Agir pour la santé dans les quartiers ». L’objectif est d’accompagner les populations des zones prioritaires dans une approche plus préventive.

La Métropole de Lyon a retenu la Ville de Vénissieux pour participer au programme « Agir pour la santé dans les quartiers ». L’objectif est d’accompagner les populations des zones prioritaires dans une approche plus préventive des questions de santé.

« Top chef », action de sensibilisation à la diététique menée par l’Atelier santé ville en décembre 2018, à la Halle à grains de Max-Barel. Photos archives Raphaël Bert – Droits réservés.

Agir auprès des populations qui en ont le plus besoin est l’objectif principal de ce programme, qui résulte d’un appel à projets lancé par la Métropole de Lyon. Un état des lieux des conditions de santé de la population du Grand Lyon, réalisé en 2018, montre en effet que les inégalités environnementales se juxtaposent aux inégalités socio‐économiques et sanitaires. « Ce constat révèle que la défaveur sociale (indice prenant en compte les revenus des ménages, la part des bacheliers, la part d’ouvriers et le taux de chômage) accentue les impacts de l’environnement sur la santé », précise la Métropole de Lyon. D’autant que la crise du Covid a sans aucun doute accentué ces inégalités : confinement et télétravail dans des appartements moins adaptés, emplois moins favorables au télétravail, taux de contamination plus forts… et un taux de chômage de près de 24 % pour les Vénissians entre 15 et 64 ans, selon l’Insee.

La Ville de Vénissieux s’engage donc au travers de ce nouveau dispositif à mettre en place des actions concrètes sur la santé à destination des habitants des quartiers prioritaires. Mais dans une approche qui remet en cause une logique de santé jusque-là essentiellement curative, pour la réorienter vers davantage de prévention. Ces actions, en lien avec le Contrat local de santé qui sera signé en 2022, seront portées par la Direction de la santé et de l’hygiène publique (DSHP), plus particulièrement par l’Atelier santé ville (ASV).

Plusieurs actions ont été proposées portant sur l’alimentation, la lutte contre la sédentarité, les modes actifs, l’activité physique, la qualité de l’air intérieur, l’hygiène, la propreté, les déchets, le bruit, etc. Véronique Callut, adjointe en charge de la santé, a indiqué lors du conseil municipal de 6 décembre que des intervenants de structures expertes pourront être sollicités, en plus du personnel de l’ASV. Les actions auront lieu dans des salles municipales mais aussi dans des lieux mis à disposition par les partenaires, notamment au sein des futurs « quartiers fertiles » des Minguettes, où seront installés un jardin collectif et des préfabriqués aménagés comme espace d’accueil.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Mis en place en mai 2021 par la Métropole, le RSJ concerne déjà un millier de jeunes. Des Vénissians témoignent de l'importance de cet...

Actus

Depuis janvier dernier, les audiences de tranquillité publique ont traité 26 dossiers. Très majoritairement pour usage de protoxyde d'azote.

Sports

Malgré la chaleur étouffante, près de 13 000 personnes ont pris part à l'édition 2022 de "Courir pour elles".

Focus

Invaincu après 22 matches, champion de sa poule, et accédant à la Nationale 1, le VHB a vraiment connu une saison exceptionnelle.

Actus

« Tous dehors pour l’emploi » a mobilisé une quarantaine de conseillers, jeudi 19 mai. Cette action consistait à rencontrer les recruteurs pour identifier leurs besoins...