La Foulée prépare son retour

La 41e édition de la Foulée vénissiane est programmée le 21 novembre prochain. Un retour très attendu après l’annulation en 2020.

Après une édition 2020 annulée pour cause de Covid, les organisateurs de la Foulée vénissiane ont des fourmis dans les jambes. Le 19 octobre dernier, à un peu plus d’un mois de l’événement (programmé le dimanche 21 novembre), plusieurs membres de la Direction des sports et de la police municipale ont ainsi effectué un repérage des tracés. Opération de routine destinée notamment à s’assurer qu’aucun chantier ne viendra gêner les coureurs dans leur progression. « Si la Foulée avait lieu dans les prochains jours, plusieurs travaux auraient pu poser problème, observe Cédric Bith, du service des sports. Mais la fin des travaux sera sifflée bien avant l’évènement. Il y aura assurément quelques trous à reboucher, c’est récurrent. La Métropole qui a la compétence en matière d’entretien des routes et des trottoirs sera prévenue le cas échéant, on ne se fait pas de soucis.»

Après une année blanche en 2020, les participants devraient être nombreux au rendez-vous pour cette 41e édition. Les inscriptions sont ouvertes sur le site de l’Office municipal du sport de Vénissieux. Le village sera installé une fois encore au gymnase Jacques-Anquetil. Le ravitaillement des coureurs sera assuré par l’hypermarché Carrefour. Les horaires des courses ont été légèrement modifiés par rapport à la précédente édition. Le départ du semi-marathon (21,1 km) est programmé à 9h45, et celui des 5 km à 10h05. Enfin, les adeptes de la course des générations attendront 11h15 pour s’élancer de la ligne de départ.

Annulation de la Foulée scolaire

Mais la principale information concerne la Foulée des scolaires, habituellement programmée la veille, que les organisateurs ont préféré annuler cette année. L’Office municipal du sport, la Ville de Vénissieux et l’AFA Feyzin-Venissieux s’en expliquent : « Le protocole sanitaire mis en place dans les écoles depuis la rentrée interdit le brassage des élèves par niveau, et donc par école. Ces mesures, conjuguées aux fortes contraintes organisationnelles humaines, logistiques et budgétaires, empêchent la tenue de la Foulée des scolaires le 20 novembre. »
Une décision partagée par les responsables d’établissements scolaires et les enseignants traditionnellement associés à l’événement. Interrogés en amont sur leurs intentions, 17 sur 23 s’étaient en effet prononcés pour une non-participation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *