Réouverture du cinéma Gérard-Philipe : sourires sous les masques

Ce 19 mai, c’est avec un plaisir non dissimilé que les spectateurs ont repris le chemin des salles obscures.

« Il y a beaucoup plus de monde que lors du dernier déconfinement. On a eu aussi pas mal d’achats en ligne. » Le sourire caché par le masque, le contrôleur du cinéma Gérard-Philipe est aux petits soins pour les jeunes spectateurs venus voir Calamity Jane. Nous sommes le 19 mai et les cinémas ont rouvert leurs portes.

Accompagnée de ses deux copines masquées, une lycéenne a oublié chez elle ce petit bout d’étoffe devenu aujourd’hui indispensable. Sympa, le contrôleur va en chercher un pour qu’elle puisse assister à la séance. « D’habitude, on ne le fait pas. Mais là, c’est le premier jour. »

Une dame qui arrive avec son enfant explique son contentement de retrouver le chemin des salles. D’autres jeunes sont en avance pour la séance de Tom et Jerry, qui débute dans un quart d’heure. Ils vont s’installer sur les sièges dans le hall comme si, une fois entrés dans ce lieu fermé si longtemps, ils préféraient rester sur place et patienter.

Antonia Naïm, la directrice, explique ses difficultés à faire un choix dans les nombreux films que les distributeurs mettent sur le marché. Il faut, bien sûr, qu’ils correspondent au public du cinéma et qu’elle adapte justement le nombre de séances en fonction des spectateurs potentiels.

La satisfaction n’a donc aucun mal à éclater sous les masques et tout le monde espère que, cette fois, on soit bien sorti du tunnel. Tout en gardant dans un coin de son esprit qu’en cinéma, on sait ce qu’est une nouvelle vague.

Une pensée sur “Réouverture du cinéma Gérard-Philipe : sourires sous les masques

  • 26 mai 2021 à 6 h 03 min
    Permalink

    Quel plaisir de retrouver notre cinéma « Gérard Philipe » et son personnel si accueillant et toujours prêt à rendre service. La salle était bien remplie pour « Adieu les cons » nous avons retrouvé des habitués heureux de voir un film distrayant après ces longs mois de fermeture. Merci aux agents qui font vivre ce cinéma indépendant. Nous y sommes attachés et ferons tout pour défendre une programmation et des soirées qui correspondent aux vénissians, on va pouvoir rire et pleurer avec toutes les sorties loupées, de beaux films grand public qui nous ravissent.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *