Véhicules à hydrogène : Symbio va équiper le premier utilitaire de série au monde

L’entreprise vénissiane Symbio, basée sur l’ancien site Bosch du boulevard Joliot-Curie, va fournir en piles à combustible les utilitaires hydrogène du groupe Stellantis, né de la fusion entre PSA et Fiat.

C’est une première mondiale. Fin 2021, des véhicules utilitaires de série du groupe Stellantis (Peugeot Expert, Citroën Jumpy et Opel Vivaro), fonctionnant à l’hydrogène, seront commercialisés. Et c’est à Vénissieux, dans l’unité de production de la société Symbio, située sur l’ancienne implantation Bosch du boulevard Joliot-Curie, que sera fabriquée la pile à combustible de 45 kW, complétée par trois réservoirs d’hydrogène, qui équipera les véhicules.

Le système retenu par le groupe Stellantis, baptisé « Mid-power Hydrogen Fuel Cell Zero Emission », repose sur l’association hydrogène-électrique. « Réunissant le meilleur des deux technologies, ces véhicules peuvent se recharger à la fois en électricité et en hydrogène pour un plus grand confort d’utilisation, avec une autonomie supérieure à 400 km et un refueling (ravitaillement, ndlr) de trois minutes seulement », détaille Symbio dans un communiqué de presse.

« Avec Stellantis, nous collaborons pour offrir au marché le premier véhicule utilitaire zéro émission répondant aux exigences de la production en série », se félicite Philippe Rosier, président-directeur général de Symbio. Avant de préciser que « le site de Vénissieux permet de produire immédiatement aux standards automobiles ».

En 2023, l’entreprise déménagera à Saint-Fons, sur un site beaucoup plus vaste, pour passer à « la production grande série ». À l’horizon 2030, Symbio prévoit de produire 200 000 systèmes hydrogène par an destinés à l’ensemble de l’industrie automobile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *