La Cité internationale des arts du cirque s’implantera au Grand Parilly

La Métropole de Lyon a confirmé hier la future implantation à Vénissieux, sur le site du Grand Parilly, de la Cité internationale des arts du cirque.
Photo Pixabay - Igor Suassuna
Photo Pixabay – Igor Suassuna

Suite au renouveau qu’a connu ce genre artistique, la création d’un pôle consacré aux arts du cirque dans l’agglomération lyonnaise est un projet évoqué depuis plusieurs années déjà.

Initialement envisagé à Saint-Genis-Laval, c’est finalement le site du Puisoz, au cœur du projet Grand Parilly, à Vénissieux, qui a été choisi comme lieu d’implantation de la Cité internationale des arts du cirque. La décision a été officialisée le 2 avril, à l’issue d’un comité de pilotage, et rendue publique, hier, par le service de presse de la Métropole de Lyon.

Le projet de ce nouveau lieu de la création circassienne, unique à l’échelle nationale, européenne et internationale, est porté par l’École de cirque de Lyon et la compagnie les Mains les Pieds et la Tête Aussi (MPTA). Il poursuit un double objectif : d’abord rassembler en un même lieu les espaces et activités à même d’accueillir l’ensemble de la filière cirque, par ailleurs s’affirmer comme un pôle de ressources pour l’ensemble des acteurs du territoire engagés dans le développement de cette discipline et dans sa transmission.

« Depuis 2015, l’École de cirque de Lyon et la compagnie MPTA portent ce projet de Cité internationale qui répond à un véritable besoin pour la filière sur notre territoire et au-delà, a déclaré Cédric Van Styvendael, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de la culture. Notre souhait est de pouvoir avancer concrètement sur ce projet dans les meilleurs délais. En ce sens, notre regard s’est tourné vers le site du Puisoz, à Vénissieux, pour qu’il puisse voir le jour.»

Michèle Picard, maire de Vénissieux, a ajouté : « Je suis très satisfaite que la Cité Internationale des arts du cirque s’implante à Vénissieux, sur le site du Puisoz : un équipement d’envergure dans un quartier naissant, mixte et de qualité, relié à l’ensemble de la ville et de l’agglomération avec de nombreuses dessertes de transports en commun. Grâce à ce projet, le Grand Parilly deviendra, au-delà d’un quartier où il fait bon vivre et travailler, un lieu de référence pour la pratique du cirque, en France et à l’international. »

Une pensée sur “La Cité internationale des arts du cirque s’implantera au Grand Parilly

  • 7 avril 2021 à 19 h 23 min
    Permalink

    au delà du puisoz, c’est la ville de venissieux qui rayonne et bien sûr ses habitants qui le méritent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *