Barre Monmousseau : quelques heures avant la chute

Le jour J est arrivé pour la barre Monmousseau. À 10h30, cet immeuble 15 étages, long de 110 m et comprenant 197 logements sera réduit en gravats par implosion. « Une démolition dont la préparation a commencé dès 2016 », rappellent les responsables du bailleur ICF Habitat, lors d’un briefing organisé à l’aube, au lycée Jacques-Brel, pour la vingtaine de journalistes venus couvrir l’événement. Quelque 300 personnes sont mobilisées ce vendredi pour assurer le bon déroulement de l’opération, notamment de très nombreux agents municipaux. À 6h30, tandis que des techniciens s’affairent encore à poser de grandes bâches protectrices sur les immeubles voisins de la barre, les premiers habitants se dirigent vers les navettes TCL mises en place pour les conduire vers quatre gymnases spécialement aménagés : Triolet, Colas, Besson et Ostermeyer.

En tout, 700 personnes du quartier Monmousseau auront été évacuées avant 9 heures, moment où le périmètre de sécurité sera bouclé. Environ 500 ont choisi de rejoindre les gymnases, les autres ont préféré trouver refuge chez des membres de leur famille. Dans un périmètre un peu plus large qui concerne environ 800 personnes, les habitants devront rester confinés chez eux les volets fermés. Rappelons que la circulation sera interdite jusqu’à 12h30. Le tram sera stoppé aux arrêts Hôtel de ville et Vénissy, et le bus C12 dévié. Les familles de Monmousseau pourront regagner leur domicile à partir de 12h30.

Des bâches protectrices ont été posées à l’aube sur les immeubles de Monmousseau les plus proches de la barre ICF.

 

6h30, la famille Djidel quitte son domicile, direction le gymnase Triolet avec une navette TCL spécialement mise en place.

 

 

Le dispositif mis en place ce vendredi matin pour la démolition de la barre Monmousseau mobilise quelque 300 personnes, notamment les agents de la police municipale.

 

Pour assister à la démolition, il sera impératif d’être situé en dehors du périmètre de confinement et en tout petit comité, les rassemblements massifs étant évidemment interdits compte tenu des restrictions sanitaires. Le plus sage est de se connecter à ce lien YouTube :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *